Sketch sur Facebook

Trouvé ce matin, un sketch sur Facebook de Jérôme Commandeur (bon moyen de se faire connaître).
Quelques passages amusants, je vous laisse juger. Le coup des groupes est assez vrai, le reste me fait moins rire

J’aime bien moi Facebook, je n’accepte aucune invitation débile pour faire n’importe quoi, mais c’est bien pour garder le contact avec ses amis. Et j’ai quand même retrouvé des gens fabuleux. Le mois dernier, j’ai dîné avec un pote que je n’avais pas revu depuis la terminale. Quoi qu’on en dise, ça fascine toujours d’avoir des nouvelles de ses anciens camarades de classes. On n’a pas tous envie de les revoir, mais certains oui.

Et vous Facebook, c’est comment ?

18 Commentaires

  • Moi Facebook, c’est pas… du tout.
    Je ne dis pas c’est nul, je n’y ai jamais mis les pieds, seule la curiosité m’y porterait. Et tout comme au cinéma, je ne vais quasiment jamais voir un blockbuster, et bien je ne me suis pas inscrite sur facebook, parce que je sens déjà la grande impression de vide qui ne manquera pas de s’installer rapidement.

  • Gad Elmaleh en parle un peu dans "papa est en haut". Je ne peux pas voir la vidéo au bureau, je te dirais ce que j’en pense ce soir !
    Moi j’aime bien facebook. Je n’accepte pas d’inconnus, mais j’ai retrouvé des gens; Les applis débiles et les groupes qui ne servent à rien à part dire "pour ceux qui aiment se coucher tôt", je n’y vais pas !
    Pour les photos, je fais des groupes de gens autorisés, j’estime qu’elles ne regardent que ceux qui sont dessus !
    Malgré toutes ces précautions, j ‘ai quand même 60 amis ce qui me parait trop par rapport à la réalité !

  • Bon, alors l’humour du Gérome là moi je suis total client… Merci pour la découverte ! Faice Bouque… la bloguitte est suffisamment chronophage, mais là j’ai bien ri, merci.

    Bleck

  • jathénaïs > Je me disais ça au début et puis à petite dose, c’est sympa, et puis j’ai vraiment retrouvé des gens que j’avais envie de revoir, c’est pratique car je suis sur liste rouge de partout.

    Louisianne > Pareil que toi, je n’accepte que les gens que je connais, j’y divulgue trop d’infos perso. Facebook, c’est bien quand c’est privé.

    Maan > Comme le disait Jérôme Commandeur , faut jouer le jeu.

    Legweak > C’est pratique aussi pour garder les mails de tes potes, aprés un formatage sauvage de ton ordi.

  • Ah parce qu’en plus tu charges tes mails là dessus ? Bof…. sans moi…. encore plus 😉

    En fait le truc qui me gène, c’est qu’on a suffisamment de truc hyper chronophages dans notre vie d’internaute (blogs, mails, MSN, sites perso à maintenir, communautés diverses, forums de discussions….)

    Tout ça prend tellement de temps que je préfère me limiter à ce qui me plait le plus.

  • jathénaïs > Tu es allée à l’école quand même ?

    Legweak > Je ne vais pas sur les forums (à part virus photos) et puis je n’y passe pas des heures. Une fois le truc en place tu n’y touche plus trop.

  • Bien sûr, comme tout le monde. Mais j’en ai gardé plus d’amertume que de bons souvenirs. Aucune envie de revoir les gens de cette époque là. Ni d’aucune autre. Ceux qui devaient rester sont restés fidèles (ils sont deux), nous sommes équipés de mails, de téléphone, et on est toujours en contact. Côté communauté virtuelle (mais pas seulement), pour moi c’est MacAdsl, et dans une moindre mesure Aminus3 et Virusphoto également. Et puis les blogs, bien entendu 😉

  • facebook, je me suis inscrit puis effacé. Aucun intérêt et en plus, ça pourrissait ma boite mail.
    Si je veux des nouvelles de mes collègues d’enfance, je vais plutôt sur copains d’avant

  • facebook offre plusieurs avantages : primo, pour les expats (comme moi), cela permet de maintenir le contact.Deuxio, il est vrai que ce portail permet en quelques clics de savoir ce que vos ‘amis’ ont pu faire,voir etc…(et même quand est l’anniversaire ‘qui est une benediciton pour moi qui suis une tete en l’air).Tercio, je connais bcp de personnes qui ne repondent pas aux emails perso avec leur messagerie pro (pas assez de temps ou ‘on ne melange pas’) .ils se sont naturellement dirigés vers facebook pour gerer les communications personnelles.(mail/messagerie rapide et la nouvelle fonction Chat)
    Comme tout, faut juste faire attention à ne pas accepter des invitations de tout le monde et surtout eviter les tierce applications de m**de(poke et compagnie)
    Le dérive inévitable de facebook de par son coté fashion victim est que certains exposent à présent ‘leurs amis’ comme ils exposeraient leur nouveau manteau etc..

  • Facebook, dévoreur de temps : au début je n’acceptais que les personnes que je connais véritablement. Mais petit à petit on accepte un blogueur qu’on n’a encore jamais rencontré puisqu’il habite de l’autre côté de la planète, puis un ami de celui-ci, puis un plongeur qui apprécie ton blog et t’a déniché sur Facebook, et son amie, et la cousine de son amie qui est aussi une plongeuse. Et…

    Je préfère Facebook à MySpace que j’ai supprimé rapidement, trop "space" justement. Sur Facebook mes "amis" virtuels ont forcément un centre d’intérêt commun aux miens : photo, voyage, plongée, écriture, web,… On échange des infos en quelques phrases, le lien reste superficiel et c’est bien comme cela.

    Mais ça permet aussi à d’autres personnes de vous retrouver, et là c’est une surprise agréable ! D’anciens collègues qui n’avaient pas suivi votre virage à 180°, qui découvrent vos nouvelles activités, on se rencontre, on actualise les données, les changements de coordonnées, j’apprécie beaucoup.

    Alors Facebook, oui. Mais en contrôlant le temps passé dessus, pour qu’il ne devienne pas vampirisant !

  • Au debut Facebook c’était tout les jours et des appli à la con genre "hot potato".
    Maintenant c’est une fois par semaine (et encore) et j’ai viré toutes les appli nullardes.
    Facebook c’est uniquement pour reprendre contact avec des anciens potes ou amis.

  • Salut Denis : toujours un plaisir de lire ton blog. Quelle production ! Et de qualité.
    Et vous Facebook, c’est comment ? Aaaah, la vieille astuce 😉 Quel métier !
    Pour moi, Facebook est toujours ouvert et est devenu un véritable outil de travail. Producteurs, éditeurs : mon réseau privé tourne à plein régime en phase de finalisation de projets (avec un peu de Skype en plus). C’est ultra rapide, bien pensé, et très efficace. Évidemment, il faut apprendre à s’en servir et c’est moins simple qu’il n’y parait… Mais avec le tchat, et d’autres fonctionnalités tierces, cette plateforme permet vraiment du temps réel et personnellement, j’aime ce qui va vite ! Et couplé à FrienFeed et Twitter, ça devient top !
    Une seule règle : refuser systématiquement les "applications" (il y en a qui ont du temps à perdre !) et les inconnu(e)s. Quoique… 😉
    Bonne bloginuation…

  • mon expérience avec facebook ? comme myspace ou presque.

    sauf que facebook est plus véritablement lié à des gens que je connais ou ai connu vraiment. et maintenant pareil, je vais refuser toute invitation non désirée, soit pas un ami ou une connaissance, soit carrément des inconnus. j’ai d’ailleurs commencé avec qqn qui me connaissait mais voulait juste se refaire une virginité auprès de moi, étant donné que j’ai une caution culturelle et mémorielle en matière de musique là où j’habite. j’ai refusé : tu t’es perdu tout seul mon gars, je ne t’aiderai pas à te retrouver.

    et je vais passer à la vitesse au dessus. avant de connaître le mot et la tendance, je suis passé en mode defriending sur myspace y a un 1 ou 2 mois. 1h=80 contacts supprimés. par ici la sortie ! facebook, ça va venir.

    mais myspace me sert surtout d’outil de découverte de nouvelle musique, entre autres mais principalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *