Paris

Comme je n’ai pas trouvé les mots voici quelques photos qui représentent le Paris que j’aime, une ville vivante et cosmopolite remplie d’amour de culture et de musique.

Technoparade

Rue Etienne Marcel

Musique de rue

Les berges de Seine

Les amoureux du pont des Arts

Amoureux

Canal de l'Ourcq

Terrasse de café

Concert

Bernard Lavilliers

La Tour Eiffel

Au fond, qu’est-ce qu’ils n’aiment pas, ces fanatiques ?
Qu’on boive du bon vin à la terrasse d’un café.
Qu’on regarde les jolies filles qui passent en jupe courte.
Qu’on mange durant des heures en parlant de cuisine.
Qu’on croie en Dieu à notre façon.
Qu’on ne croie pas en Dieu.
Qu’on lise tous des livres, et surtout le livre qu’on veut.
Qu’on puisse avoir une sexualité libre, joyeuse, insouciante, amoureuse.
Qu’on écoute des musiques diverses, des musiques échevelées autant que des musiques bien peignées.
Qu’on puisse avoir des amours, des amis, des copains, des voisins, qui n’ont ni la même origine, ni la même peau, ni la même pensée que nous.
Qu’on plaisante de tout, des politiciens, des hommes d’église, des croyances, de nous-mêmes…
Qu’on jouisse tout simplement d’être là…

Texte d’Éric Emmanuel Schmitt publié ce matin sur son profil Facebook

25 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *