Le Petit Nicolas pourrait t’il exister aujourd’hui ?

Fait suffisamment exceptionnel pour que j’en parle, je suis allé au cinéma. Comme je l’ai souvent dit je préfère regarder des films chez moi sur mon home cinéma, que de m’emmerder avec le peuple, surtout depuis que la HD a débarqué chez moi grâce à Samsung et son écran LED 46B6000.

Edition originale du Petit Nicolas Bref, le Petit Nicolas me tentait énormément car c’est un personnage qui a bercé mon enfance. J’ai même conservé l’édition originale. Je ne suis pas né à son époque mais je retrouve quand même beaucoup de similitudes avec ce que nous faisions étant gamins.

C’est d’ailleurs une des choses qui m’a beaucoup marqué.
Le Petit Nicolas, roi des bêtises avec ses camarades de classe restent tout de même bien polis par rapport à ce que font les jeunes de maintenant.

Je me demande bien comment l’éducation a pu en arriver là ? Comment est t’on passé de l’expérience amusante qui ne fait pas toujours rigoler les parents mais les copains beaucoup, à la délinquance que l’on connaît aujourd’hui ?

Jamais le Petit Nicolas et sa bande n’auraient brûlés des voitures, frapper à mort un de leur camarade ou insulter ses profs.
Dans le film, une fille c’est différent mais c’est chouette quand même, on veut bien jouer avec, tant que l’on ne se fait pas surprendre par les copains, mais on ne lui manque pas de respect. Attention, je n’en fais pas une généralité mais le comportement des enfants a bien changé en 50 ans.

Je me demande comment les jeunes d’aujourd’hui peuvent s’identifier à ce film et j’aimerai bien avoir leur avis.

Le film du Petit Nicolas Sinon pour parler du film, j’ai passé un moment agréable, forcement comme à chaque adaptation, on est un peu déçu, on ne retrouve pas vraiment le style narratif si particulier du petit Nicolas. Les enfants sont vraiment bien dans leur rôle. Le problème vient des adultes. Il a fallu choisir des acteurs bankables et bien les mettre en valeur.

Si Sandrine Kiberlain est un choix judicieux, elle est plutôt compatissante et semble bien maitriser la situation, alors que dans le livre elle est souvent dépassée par les événements.

Kad Merad est beaucoup trop présent, j’aurais choisi un acteur avec moins de personnalité. Alors qu’il demande une augmentation, on a l’impression qu’il veut obtenir sa mutation dans le sud… Ses relations avec Blédur sont beaucoup trop superficielles et inabouties et en général il n’y a pas beaucoup d’interactions entres les parents et les enfants (sauf ceux du Petit Nicolas).

Forcement, il a fallu trancher et faire plaisir à tout le monde et cela reste un bon divertissement, pour les tout petits et les grands, entre les deux je me demande si le Petit Nicolas et sa bande ne passent pas pour des bouffons.

7 Commentaires

  • Honte à moi si je dis que je n’avais jamais entendu parlé du petit Nicolas avant?? (enfin moi je croyais que c’était l’enfance de Nicolas S. dont il parlais le film… roooo je déconne)
    Sérieusement je n’ai jamais lu..

  • frogita > En même temps, c’est un peu plus des histoires de garçons.

    Bao > Ca vaut le coup, disons que j’ai vu des films pires…

    Louisianne > C’est effectivement plus le sujet de ma note, pour le film, à chacun de se faire une opinion, mais ça reste pas mal quand adaptation. C’est surtout l’évolution des enfants qui est intéressant, je l’ai déjà remarqué dans d’autres vieux films.

  • Gagné ! Tu viens de me donner l’occasion d’aller voir ce film.

    Sur le fond de ton billet, "l’évolution" de l’attitude des mômes est un sujet particulièrement inquiétant il me semble que ce devrait être une cause d’attention de la part de tous. Mais non, au contraire, on s’enfonce c’est relativement désespérant.

    Je reviens sur cinéma/home cinéma. je ne suis pas de ton avis, rien ne vaut une bonne séance de cinéma à condition de choisir la salle on évite bien des désagréments, naturellement ça représente un effort mais en terme de spectacle c’est à mon humble avis sans commune mesure. Un peu comme en matière d’achats alimentaires se servir sur le marché de plein vent ou dans une grande surface.

    Bleck

  • Bleck > au sujet de l’attitude des mômes (je n’ose pas employer le mot évolution, je crois même que c’est la mediocrité qui est devenue la norme. Les enfants sont tirés vers le bas, attiré par les plus nuls, qui souvent font la lois.
    Quand au cinéma, chacun son opinion, moi, j’aime bien être peinard, sans faire la queue, sans les gens à côté. Et le son est meilleur chez moi.

  • Hmmm, ça me donne pas trop envie de le voir. D’après les BA, j’avais déjà cette impression que les personnages ne sont pas très justes (par rapport au livre bien sûr !). Même le petit garçon qui joue le Petit Nicolas, je le trouve (en photos en tous cas) trop lisse, trop mignon. Dans les dessins du bouquin, il a quand même une gueule, avec son grand nez et une personnalité espiègle. Sais pas si c’est bien rendu, ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *