Le Cap Estérel et la corniche d’or

Le Cap Estérel et la corniche d’or

Il y a quelques années en revenant d’un séjour à Cannes, j’avais aperçu par la fenêtre du TGV un paysage qui m’avait enthousiasmé entre Théoule-sur-Mer et Saint-Raphaël : La corniche d’or. Des rochers rouges qui tombent dans le bleu turquoise de la mer méditerranée, je me souviens avoir publié une photo à l’arrache sur Instagram pour noter sa géolocalisation et me jurant d’y revenir.

En septembre, j’ai eu l’opportunité de prendre des vacances, la saison idéale pour visiter la Côte d’Azur, il fait encore très beau, on peut se baigner et il y a nettement moins de monde. Mais avant de vous parler en détail de mon séjour, je vous laisse découvrir la vidéo.

Entre terre et mer

Nous avons posé nos valises à Agay dans le village de Pierre et Vacances qui a le mérite d’être vraiment calme hors saison et qui jouit d’une vue imprenable sur le massif de l’Estérel et de la baie.

Ensuite c’est en voiture que nous avons parcouru la route de la corniche d’or à la recherche des nombreuses calanques quasi désertes en cette saison. La route en elle-même est un véritable festival pour les yeux. Je vous recommande de vous arrêter à l’office du tourisme de Saint-Raphaël pour prendre les brochures qui vous indiqueront les calanques facilement accessibles par la route, il y a souvent des petits parkings qui sont vite pleins, il vaut mieux arriver tôt si vous ne voulez pas garer votre voiture à plusieurs kilomètres.

La calanque du Petit Caneiret

Parmi mes préférées il y a la calanque du Petit Caneiret, celle de Maubois protégée du vent et la plage des Anglais idéale pour faire du snorkeling. Les fonds méditerranéens ne sont pas toujours extraordinaires, mais c’est en regardant la côte que l’on découvre un paysage sublime, surtout en fin d’après-midi quand le soleil vient frapper les roches rouges qui se reflètent dans l’eau.

Les Calanques de l'Estérel, entre terre et mer

De nombreuses criques sont inaccessibles par la côte et il vaut mieux y aller en bateau. A Agay on peut louer des bateaux sans permis pour quelques heures ou à la journée, hélas, le vent ne nous a pas laissé la possibilité de le faire. Sinon, il reste les excursions en bateau depuis Saint-Raphaël (se renseigner directement sur le port).

Cap Dramont et l'île d'or

Il y a aussi de belles randonnées, sur le sentier du littoral, la partie située en face du rocher du Cap Dramont est magnifique, je regrette juste de ne pas avoir eu mon drone pour survoler l’île d’or (qui inspira Hergé pour son album, l’île noire, vous verrez la ressemblance est frappante). On peut grimper jusqu’au sémaphore pour avoir une vue sur toute la baie. Du port du Poussai, on peut longer la côte et découvrir des petites criques et faire de l’escalade.

Et puis il y a la randonnée sur le massif de l’Estérel pour aller jusqu’au pic de l’ours, plutôt sportive car il y a de nombreux dénivelés, mieux vaut être bien équipé, mais le panorama vaut le détour. On a une vue sur la Baie de Cannes et les Îles de Lérins.

Les gorges de la Siagne

Le pont des Tuves

Mais la plus belle randonnée pour moi reste les gorges de la Siagne, situées à 40 minutes en voiture de Saint-Raphaël, il faut dépasser le lac de Saint-Cassien jusqu’à Montauroux, garer sa voiture sur le parking du stade et ensuite marcher 35 minutes sur un petit sentier, là aussi c’est sportif et comme le dit l’office du tourisme de l’Estérel : « La Siagne, ça se mérite ! ». Mais une fois arrivé au pont des Tuves vos efforts seront récompensés. C’est vraiment un des plus beaux endroits que j’ai vu ces dernières années.  Ce pont de pierre qui surplombe la Siagne avec ses couleurs d’eau vertes est absolument sublime.

Les gorges de la Siagne

L’eau est un peu fraîche, mais après une bonne marche il y agréable de s’y baigner, juste derrière le pont il y a une belle plage de galets pour se poser.

En relisant mon article, je m’aperçois que j’ai beaucoup utilisé les mots sublime et magnifique, mais c’est vraiment ce que m’a inspiré ce séjour, riche de découvertes, mais où j’ai aussi pris le temps de me reposer et profiter de la mer après une année assez intense.

37 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *