Un week-end à Nice

Promenade des Anglais et ses palmiers

Je garde un souvenir incroyable de mes vacances sur la Côte d’Azur quand j’étais adolescent !

J’ai passé deux étés à Cannes, et j’ai toujours envié les gens qui habitaient là-bas. Nous on faisait la fête dans des appartements parisiens et eux ils faisaient des soirées dans des jardins au bord d’une piscine, avouez que ce n’est pas la même chose.

Hôtel le Negresco

Et parfois le soir on sortait à Nice, je me souviens très bien la première fois que j’ai découvert cette ville avec son architecture si particulière, la promenade des Anglais bordée de palmiers et le Negresco, on se croyait dans un décor de cinéma.

Je n’avais jamais eu l’occasion d’y retourner et finalement cet hiver j’ai eu la chance de passer un week-end là-bas.

Un week-end c’est très court tellement il y a d’activités à découvrir. Mais, il y a quelque chose de magique pour moi qui suis un citadin invétéré, c’est que Nice est une grande ville, mais avec les pieds dans l’eau ! On peut sortir du bureau et aller à la plage, franchement des fois, je me demande pourquoi j’habite à Paris.

Ben au Mamac

On pourrait croire que c’est pour la culture (oui, j’essaye de trouver des prétextes, pourtant à Nice, il y a le Mamac  (musée d’Art moderne et d’Art contemporain) avec une collection très riche des grands artistes contemporains tel que Niki de Saint Phalle, César, Arman, Ben, Pierre Soulages, Christo… dont les oeuvres sont parfaitement mises en valeur dans ce grand musée baigné de lumière, imaginé par les architectes Yves Bayard et Henri Vidal.

Sur le toit du Mamac

On termine la visite sur les toits du Mamac qui offre une vue incroyable sur la ville. Un musée incontournable même pour les réfractaires de l’art moderne, car de nombreuses œuvres sont des symboles de notre culture.

La promenade du Paillon

En quittant le musée on emprunte la promenade du Paillon, une esplanade avec ses miroirs d’eau qui traverse le vieux Nice pour rejoindre la place Massena et le jardin Albert 1er avant d’arriver sur la promenade des Anglais.

J'ai testé le Mobilboard

Une autre façon de visiter Nice, c’est d’essayer le Mobilboard, j’ai testé ces drôles de machines et c’est une expérience vraiment sympa. C’est très facile à manœuvrer, en moins de 5 minutes on se sent à l’aise et on a un vrai sentiment de liberté. Franchement c’est une façon ludique de découvrir une ville. Sinon à Nice, il y a aussi le Vélo Bleu en libre-service.

Le marché aux fruits

En remontant l’avenue Jean Médecin, on arrive dans le quartier de la Libération où se situe un marché aux fruits typiquement provençal et populaire où entre deux étales on peut déguster une socca (crêpe à la farine de pois chiches) ou un pan bagnat, une spécialité culinaire traditionnelle de la cuisine niçoise. On y retrouve toute la décontraction des gens du sud et un vrai esprit de village qui contrastent avec le front de mer et ses hôtels de luxe.

Joya Life Store

Voilà bien toute la magie de cette ville, en marchant en plein cœur du vieux Nice on trouve des adresses surprenantes comme le concept store Joya Life Store, une boutique et un restaurant où se mêlent des objets de décorations, un espace pour les enfants, et des tables.

Le dimanche vous pouvez venir bruncher en famille autour d’une fontaine au chocolat, des pâtisseries et des jus de fruits incroyablement bons !

Admirer le coucher du soleil sur la plage de Nice

Nice est une destination idéale pour décompresser le temps d’un week-end et faire le plein de soleil. Hors saison c’est vraiment paisible pourtant il y a tellement de choses à faire et le soir on se retrouve sur la plage pour admirer le coucher du soleil avant de dîner dans les nombreux restaurants méditerranéens.

Vue panoramique de l'hôtel Mercure Nice Centre Notre-Dame

Je termine par cette photo du rooftop de l’hôtel Mercure Nice Centre Notre-Dame avec sa piscine et la vue à 360° sur toute la ville (cliquez sur l’image pour une vue panoramique).

Vous pouvez voir plus de photos de mon week-end sur la Côte d’Azur sur mon Flickr.

21 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *