Que trouve-t-on au fond du Canal Saint-Martin ?

Hier, lors du troisième jour de vidange du Canal Saint-Martin, je suis passé faire un tour pour voir les découvertes insolites des pêcheurs, mais aussi pour contempler en profondeur l’architecture de ce canal décidé sous Napoléon Bonaparte et construit en 1821 qui faillit devenir une autoroute à quatre voies sous Pompidou, on l’a échappé belle !

La dernière fois que le canal a été vidé c’était en 2001, alors que trouve-t-on 15 ans après ?

Des caddies, des scooters, des poussettes, des chiottes, des chaises et énormément de vélos et principalement des Vélibs, je ne sais pas combien j’en ai vu mais c’était impressionnant, il y avait même une camionnette de la mairie de Paris qui récupérait les moins abîmés pour les remettre en état. Si un jour vous roulez avec un Velib qui sent la vase vous saurez d’où il vient 😉

Et beaucoup de bouteilles de bière, témoignage des soirées d’été alcoolisées au bord du canal.

vidange-canal-saint-martin
Opération de vidange du canal Saint-Martin
pecheurs-a-pieds
Une nouvelle activité à Paris, la pêche à pied
trouvaille
Et les gars, regardez ce que j’ai trouvé !
velib-saint-martin
Et des Velibs ce n’est pas ce qui manque
velib
Il y en a partout
velo
Et toutes sortes de vélos d’ailleurs
bouteilles
Apéro ?
chaise
Prenez une chaise alors ?
tabouret
Ou un tabouret, on est bien équipé
chiottes-saint-martin
Il y a même des chiottes
scooter
Il y en a qui qui va être content de retrouver son scooter
canal-vide
Une ambiance de fin du monde

Les badauds se demandaient quand même si on avait retrouvé des cadavres…

Le Canal Saint-Martin va rester à sec pendant trois mois pour être nettoyé de fond en comble, enlever la vase et réparer les écluses, voilà une occasion de retourner dans ce quartier l’hiver avant que les fêtards l’envahissent à nouveau, pour recommencer à y jeter n’importe quoi.

Join the Conversation

32 Comments

  1. says: Edith

    Hello Denis,
    Alors tu vois, moi, je suis toujours sidérée par la saleté, je suis une folle-maniaque en ce qui concerne ce domaine. Et je ne comprendrais jamais la valeur ajoutée qu’apporte le fait de jeter des choses dans la nature, par terre, etc… donc dans un canal, je trouve cela encore plus vicieux.
    Je crois sincèrement (en fait j’en suis sûre) que je n’ai jamais jeté quoi que cela soit en dehors d’une poubelle de toute ma vie.
    Bref.
    Tes photos sont quand même superbes, comme d’hab, et l’expression “fin du monde” prend tout son sens en les regardant.
    Bon week-end.

    1. says: Denis

      Pareil, je ne jette jamais rien par terre, sauf les mégots quand je fumais et j’ai horreur quand je vois des gens jeter des trucs, j’ai envie des les engueuler et leur faire ramasser.
      Merci pour les compliments sur les photos.

  2. says: Malicyel

    J’avoue que ça devait avoir quelque chose de particulier de passer devant le canal de St-Martin vide, comme quand on passe à une écluse et qu’on regarde fasciné l’eau baisser, laissant apparaître poissons morts et saletés (je sais pas si tu as déjà pu voir ça ^^) 🙂

    Merci pour cet “aperçu” en tout cas 😉

  3. says: Guy

    Je suis passé devant hier midi faire quelques photos du canal car c’est assez inhabituel et c’est une chance de le voir comme ça, on peut en savoir davantage sur le mécanisme des écluses car c’est un exemple de modernité pour le 18eme siècle et il faut absolument voir le passerelle des écluses de la Villette

  4. says: Timae

    Je confirme, j’ai passé plusieurs soirées sur le bords du canal cet été et les gens prennent vraiment ça pour une poubelle sans parler des mecs bourrés qui font tomber leur téléphone ,

    1. says: Denis

      Tu dois regretter de faire tomber ton téléphone, ça fait cher la cuite. D’ailleurs ils mis des palissades pour empêcher que les gens aillent récupérer des trucs qu’ils auraient perdu.

  5. says: arte

    les français sont des dégueulasses ce sont les plus sales d’europe, la preuve en est. car aucune éducation pas plus à l’école et encore moins chez les parents sur le respect de la nature et l’hygiène et ça coute combien au contribuable cette plaisanterie tout ça pour que l’été prochain les mêmes continue a emmerder le voisinage avec leur fêtes bruyantes et en laissant le canal le lendemain dans un état déplorable

    1. says: Denis

      Je n’étais pas le seul, ça attirait tous les photographes, c’est dingue le nombre de gens qui ont un appareil photo, on se demande combien de million de photos sont prisent par jour.

    1. says: Denis

      Ils en parlent partout aux infos depuis trois jours et malheureusement pas pour mettre en avant la découverte de l’architecture du canal et ses écluses mais uniquement pour les détritus laissés par les parisiens, les médias ont le sens des priorités, il faut faire du buzz au dépend de la culture.

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *