La folie des années 80

folie-annes-80

Vendredi soir je suis tombé par hasard sur La folie des années 80 sur France 3, attention ce n’était pas une énième émission musicale sur les stars et les tubes qui ont marqué plusieurs générations même si le sujet était abordé car il est incontournable mais c’était plutôt un reportage orienté vers les engagements politiques et la folie créatrice liée à l’insouciance de l’époque.

Les années 80 étaient surtout les années fric symbolisées par Bernard Tapie l’entrepreneur emblématique qui touchait à tout et si l’on parlait déjà du chômage, il était beaucoup moins présent qu’aujourd’hui, est-ce la faute de l’Europe et de la mondialisation, de la course effrénée du libéralisme qui ne profite qu’à une infime minorité dans le monde et qui rend les gens si méfiants et égoïstes ?

Car si les années 80 étaient synonymes d’argent facile, c’était aussi les années de la générosité et des grands mouvements solidaires, on se souvient avec émotion de la création de Touche pas à mon Pote qui avait mobilisé énormément de monde en réponse aux discriminations subies, c’était un événement incroyable qui aujourd’hui aurait du mal à voir le jour.

Il y avait aussi les Restos du cœur lancés par Coluche ou les Chanteurs sans frontières pour lutter contre la faim en Ethiopie, maintenant qui se soucie de ce pays ? On meurt partout dans le monde et il y a encore trop de guerre, c’est uniquement le résultat de la politique mondiale et de l’économie ultra libérale. On s’étonne que des gens traversent les océans pour venir trouver un peu d’espoir en Europe mais il ne faut pas oublier que l’on les a dépouillés de leurs richesses naturelles. Le groupe Gold avec sa chanson Un peu plus près des étoiles parlait des boat-people, je n’imagine pas aujourd’hui des chanteurs se mobiliser pour les migrants de Calais, à votre avis pourquoi ?

Il n’y a plus de grands rassemblements solidaires, les gens sont devenus fermés et repliés sur eux-mêmes, le résultat là aussi de la peur du lendemain, on a plus le temps de se soucier des autres, il faut déjà penser à survivre. Sans compter sur nos dirigeants qui ne montrent pas vraiment l’exemple en se comportant comme des escrocs et des opportunistes, avec la génération Mitterrand les hommes politiques avaient beaucoup plus de retenue et le débat était d’un autre niveau.

Heureusement que l’on a vu arriver Internet et la nouvelle économie pour relancer un peu l’emploi et grâce à cela il y a eu de jolies réussites mais l’obsession de l’argent pervertit un peu les choses. Dans les années 80 c’était surtout l’envie de créer par passion qui prônait, la mode en était le parfait exemple, ses représentants Jean-Paul Gaultier ou Chantal Thomass ont créé un empire en s’amusant, il faut les avoir croisés la nuit au Bains Douches pour comprendre….

Le sport aussi était beaucoup plus insouciant avec des grands tennismen comme McEnroe, Connors ou Wilander qui faisaient le show, aujourd’hui je ne vois pas Nadal chanter Saga Africa, il va faire du coaching, sécurité et rentabilité oblige.

L’insouciance et la légèreté étaient aussi dues à la grande liberté d’expression à la télévision beaucoup moins aseptisée qu’aujourd’hui, mais j’en ai déjà parlé ici, on fumait à l’antenne même pendant le journal télévisé, voir Yves Mourousi allumer une clope en annonçant les gros titres habillé en Mugler, c’est devenu inimaginable.

C’était aussi la création des radios libres où l’on parlait vraiment librement sans tabou ni censure, le sentiment de liberté de créativité et d’audace était palpable, même la publicité était beaucoup plus novatrice et moins formatée grâce à des gens comme Mondino ou Chatilliez qui insufflaient un vent de folie.

Ardisson a dit : « On a été heureux de vivre quelque chose d’incroyable qui est passé et on ne le revivra jamais, le monde a changé » mais cette époque était vraiment dingue !

Si vous n’avez pas vu la folie des années 80 sur France 3, je vous le conseille, c’est vraiment un excellent reportage qui change de ce que l’on a l’habitude de voir, j’ai vraiment adoré me replonger dans le contexte de l’époque.

27 Commentaires

  • Moi aussi j’ai vu ce reportage, il y avait aussi Balavoine avec sa chanson l’Aziza élue chanson anti raciste et Babacar de France Gall, de très belles années malgré l’apparition du SIDA qui a un peu sonné la fin de l’insouciance, tu as oublié d’en parler.

    • Je n’allais pas faire un résumé complet, le mieux et de regarder l’émission. C’est vrai que le Sida à été un gros choc et un gros bouleversement, j’ai commencé ma sexualité avec la peur du Sida…

  • et oui comme le dit Chantal le Sida dans les années 80 fut un coup très dur pour cette génération qui n’avait peur de rien. Sinon oui c’était une émission vraiment intéressante qui fait quand même une belle place à la musique mais vu d’un angle politique et sociale, pas comme dans les émissions stars des années 80 souvent consacrées aux chanteurs et leurs chansons légères (Cookie Dingler, Julie Pietrie et consorts) ?
    Sinon oui, j’ai bien connu les radios libres, c’était un mouvement incroyable, il ne faut pas oublier que nous n’avions pas internet et c’était notre source d’informations principale.

  • Bravo pour ce super blog !
    Moi aussi je me suis replongé dans l’ambiance de ma jeunesse avec cette émission, tu as fait l’impasse aussi sur les émissions de télé comme Droit de réponse avec Michel Polac ou les gens s’engueulaient sur la plateau mais aussi la création de la 5 et Canal plus avec les Guignols, les nuls et leur liberté totale.

    Quand tu vois que Boloré va supprimer les Guignol symbole de l’esprit Canal c’est une grosse déception et un changement d’époque.
    Concernant la solidarité, je pense effectivement que c’est maintenant impossible de se mobiliser pour les migrants, il y en a trop, les gens en ont un peu assez de tout ces flux migratoire, les enfants des potes sont devenus de véritable racailles qui ne respectent plus rien, ce n’est pas du racisme mais un constat. Moi aussi j’ai défilé avec mon badge touche pas à Mon Pote fier de me battre contre le racisme, mais quand tu prends un train de banlieue aujourd’hui tu te demandes si ça en valait la peine…

  • La semaine précédente était consacrée aux années 70 et était aussi pas mal orientée politique et implication… Un bon gros moment de nostalgie… 🙂

    • Putain merci, je viens de découvrir que cela faisait partie d’une série : La Folie Des Années 60, 70, 80, 90 et 2000. Je les ai téléchargé. Pour les années 70 j’étais un peu jeune et je me demande où est la folie des années 90 et 2000, mais merci pour l’info, je vais les regarder.

    • J’ai regardé la folie des années 70 hier soir, pas mal non plus mais là j’étais vraiment jeune, à part Casimir et l’île aux enfants avec la diffusion de Goldorak, le reste je me m’en souviens plus trop. Ce soir c’est la folie des années 90, je me demande bien comment ils vont s’en sortir car musicalement c’était des années à chier, mais au moins, j’étais ado à cette époque.

    • Je le regarde ce soir, car dans les années 80 j’étais quand même assez jeune mais je me souviens de beaucoup d’événements politiques et de la musique bien sûr !

  • J’espère que cela apporte un nouvel angle sur les années 80 car raz le bol des stars et des vieux artistes, ok la musique était festive et originale mais on a fait beaucoup d’autres musiques tout aussi intéressantes depuis. Mais tu as piqué ma curiosité, je vais le regarder ce soir en replay, vive le mois d’aout où il n’y a rien à la télé.

  • Vu aussi, un grand moment et des souvenir d’une époque où j’ai eu la chance d’être ado et jeune adulte ! Par contre il est clair que c’est l’économie qui à mit la main sur cette liberté et cette insouciance, contrôler pour mieux engranger !

  • Coucou,
    Je vais regarder le replay, thanks.
    PS : Je ne crois pas que les politiques sous Mitterrand étaient plus « honnêtes », c’est juste que le net n’était pas encore au point et que nous ne savions qu’un 10ème (voire 100ème) de ce qu’ils faisaient dans notre dos 😉 !!

    • Cette émission faisait partie d’une série : La Folie Des Années 60, 70, 80, 90 et 2000.
      Même si les années 20 et 2000 ne moins bien, c’est super intéressant de voir l’évolution de la société à travers la musique, la politique, et les événements marquants de chaque décennie.
      Tu peux la télécharger facilement, je ne publie pas le lien ici mais il est sur ma page facebook en commentaire de cet article.

  • Putain les bains mec, toute une époque, si tu es fan des années 70 et 80 je te conseille de lire le site de Bernard Bacos : http://paris70.free.fr/, ne t’arrête pas au look page perso digne des premiers sites 1995 le contenu est excellent, le mec à vécu pleinement et à côtoyé beaucoup de monde.

    • Oui je connais depuis longtemps le site de Bernard Bacos, j’y ai passé des heures et des heures c’est assez dingue. Bon c’est pas la même génération que moi mais il a du super contenu, effectivement un ravalement de façade sur son site s’impose 😉

  • j’adore le montage photo que tu as fait, il symbolise vraiment l’esprit de fete et de folie des années 90/80, on ne retrouvera plus jamais cette insouciance

  • Je suis un peu d’accord avec Jean-Luc, nous nous sommes battus fièrement contre le racisme et nous soutenions touche pas à mon Pote mais quand je vois la France d’aujourd’hui je me demande si nous avions raison. Nous avons absorbé beaucoup trop d’étrangers que nous avons confiné au même endroit dans des ghettos mais à qui la faute on ne pouvait pas non plus les installer dans le 16 arrondissement ou à Neuilly , cela en fait des gens qui ne se sentent pas Français et qui continue de soutenir leur appartenance à leur pays d’origine, il faut voir les drapeaux algériens lors de la fête nationale. La Franche marche à deux vitesses avec des gens qui réclame des droits sans jamais penser qu’ils ont aussi des devoirs envers ceux qui les ont accueilli, il y a une sorte de mépris et de l’autre un regret et surtout maintenant un sentiment d’insécurité. Les années 80 étaient de très belles années, tant mieux pour ceux qui en ont profité. Je pense et je ne suis pas le seul que ce que nous allons vivre va être terrible avec la montée de l’islamisme et de tous ces fanatiques qui envahissent notre pays avec la bénédiction du gouvernement, nous visons nos dernières années de paix avant longtemps
    a bon entendeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *