Terrasses de bistrots

Ma nouvelle passion c’est de photographier les terrasses fermées des bistrots parisiens, elles sont très graphiques avec leurs devantures verticales et c’est intéressant de jouer avec les reflets du soleil et les transparences qu’elles offrent.

Si l’on sait être patient on peut voir surgir une silhouette qui viendra se superposer aux reflets des vitres. Les bistrots sont aussi des îlots de vie où les gens se croisent, chacun à son rythme, c’est très vivant et l’on peut y déceler toute une palette d’émotions.

A Paris je sais qu’il y a eu des changements au niveau de la loi, on a plus le droit aux terrasses bâchées, il est interdit de fumer sur un espace fermé construit en dur qui est le prolongement de la surface de l’établissement et les fumeurs ne savent plus trop où ils ont le droit de fumer, en tout cas les bars en ont profité pour faire des extensions de terrasses et gagner quelques mètres carrés. L’été, ils vont démonter la partie supérieure tout en conservant un bout de trottoir, belle opération immobilière, un beau cadeau de la mairie.

Mais je m’égare, ce n’était pas le sujet de cette note car en travaillant sur cette série j’ai remarqué qu’il y a une mode pour les devantures, en ce moment elles sont souvent noires avec de larges baies vitrées verticales, signe qu’elles ont toutes été construites à la même période mais c’est vraiment esthétique.

Ceux qui ont aussi refait la décoration intérieure en ont profité pour mettre du bois et des matériaux nobles qui font le bonheur des instagrameurs mais aussi des clients. Dans les années 70 les bistrots avaient d’affreuses banquettes orange et des sols à petits carreaux qui ont été remplacés dans les années 90 par des bars lounge souvent assez impersonnels et froids. Comme les voitures les bistrots sont les témoins d’une époque.

Avec le retour des beaux jours je vais en profiter pour continuer à travailler sur ce projet photographique qui m’inspire beaucoup. Vous pouvez retrouver sur mon photos blog la série complète des terrasses et devantures et suivre son évolution.

14 Commentaires

  • Je n’avais pas remarqué ce détail, en tout cas, bravo pour ton blog il est super avec plein d’articles originaux et tes photos sont magnifiques, je reviendrai

  • Ah bah oui, je rejoins Serge au-dessus : insupportable lorsque tu habites au-dessus.
    Je l’ai vécu presque six ans, et je déménage bientôt en espérant plus de calme car le bruit m’a rendue folle pendant tout ce temps.
    Et sinon, tu as réussi à rendre sexy la place Gambetta !!! Bravo =) Cette fontaine est tellement moche en vrai, je suis sciée.

  • En attendant les non fumeur sont obligé de supporter la fumée l’été en terrasse et si on dit quoi que ce soit on est traité d’emmerdeur qui brime la liberté d’autrui, sauf que moi quand je ne fume pas, je ne gêne pas les autres.

  • Serge > Oui je sais, j’habite au dessus d’un bar, il faut souvent le remettre à l’ordre mais maintenant ça va mieux.

    Thyra > Merci et bienvenue ici !

    Edith > Oui c’est super dur de ne pas dormir, j’ai souvent eu des envies de meurtres… Les gens qui parlent fort la nuit ne se rendent pas compte qu’il y a des gens au dessus qui veulent dormir, tout le monde ne se lève pas à la même heure. Pour la place Gambetta c’est un jeu de lumière.

    Florian > On est d’accord, enfin maintenant 😉

  • Et les terrasses qui s’agrandissent d’années en années sous prétexte qu’il faut bien travailler, les limonadiers ont pour excuses que s’ils n’ont pas de terrasses ils vont devoir licencier.
    Comme Edith les gens se sauvent pour trouver la tranquillité ailleurs, mais ailleurs une nouvelle terrasse peut s’installer et tout recommence.
    Paris est devenu invivable à force de vouloir faire plaisir aux commerces, il suffit de voir l’enfer dans le marais, mais de toutes façon les parisiens sont cons et votent comme des cons.
    Heureusement qu’il n’y aura bientôt plus de voiture car il n’y aura plus de place sur les trottoirs squattées par les terrasses

  • Bravo denis. C’est une très belle idée cette série, moi j’y connais rien à la photo mais y’a de plus en plus de poésie dans ton travail et c’est de plus en plus puissant ce que tu montres. Bref, bravo.

  • En province on a hélas le même problème … les terrasses empiètent de plus en plus sur les trottoirs, et les piétons devront bientôt marcher dans la rue !
    Belle soirée !
    Cathy

  • Bonne idée, c’est un bon projet, tu peux aller très loin, mais il faudrait continuer il y a tellement à faire surtout avec l’été qui arrive !

  • Rachel-Marie < Je me faisais la même réflexion, je crois que les terrasses sont de plus en plus grande, la mairie a baissé les bras, c'est surement bon pour les taxes Charlojiho > Merci

    Cathyrose > Moins qu’à Paris je trouve

    Delphine > Merci mais je manque de temps, photographe n’est pas mon métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *