The 100 la série qui déboîte

the_100

Et voilà, je viens de passer 15 jours exaltants avec la saison 1 et 2 de la nouvelle série qui fait un carton en ce moment : The 100, pour une fois que je ne suis pas complètement à la ramasse en regardant une série qui est actuellement en cours de diffusion et j’attends avec impatience l’épisode final Blood Must Have Blood qui sera diffusé en deux parties à partir du 4 mars.

Si vous aimez les séries du genre post-apocalyptique celle-ci va vous plaire.

Voici le pitch de The 100

Après une apocalypse nucléaire causée par la troisième guerre mondiale détruisant toute civilisation sur terre, seuls les habitants des douze stations spatiales qui étaient en orbite à ce moment-là réussissent à survivre. Depuis trois générations sont nées dans l’espace, on compte désormais 2 237 survivants mais les ressources s’épuisent sur leur l’Arche.
100 jeunes délinquants emprisonnés pour crimes ou trahisons sont choisis comme cobayes par les autorités pour redescendre sur Terre et tester les chances de survie
Pour eux, la terre est une planète étrangère dont ils ignorent tout, c’est un royaume mystérieux qui peut être sublime un instant et mortel quelques secondes plus tard. La survie de l’espèce humaine repose sur les 100 et ce qu’ils vont découvrir va les laisser sans voix !

Ce n’est pas un teen movie, les personnages sont bien construits et dans des situations extrêmes ils doivent faire des choix difficiles, ils vont évoluer et affirmer leurs personnalités au fil des épisodes.

L’histoire est exaltante, il y a beaucoup d’actions et peu de temps morts avec énormément de rebondissements, c’est extrêmement bien ficelé, je me demande comment les scénaristes arrivent à trouver des idées pareilles.

La deuxième saison monte en puissance et m’a tenu en haleine jusqu’au bout.

C’est un peu le même genre que Revolution, en espérant qu’elle ne subira pas le même sort en s’arrêtant à la fin de la saison 2…

En la regardant je me disais que les séries ont considérablement progressé, rien à voir avec la télévision des années 80/90 avec Happy Day ou Shérif fais-moi peur, aujourd’hui il y a quand même du niveau au niveau scénario.

J’ai aussi vu la saison 9 de 24 H qui est vraiment excellente car ils ont sauté 12 heures, il y a donc beaucoup moins de temps morts et aucun épisode ne sert à meubler, ce qui arrive parfois dans cette série. Jack Bauer est au top de sa forme et on se demande s’il décrochera un jour. On voit qu’elle dure depuis longtemps et c’est curieux de voir les évolutions technologiques, souvenez-vous dans la saison 1, ils utilisaient tous des téléphones à clapet et maintenant ils sont sur Iphone, pareil pour les drones devenus omniprésents, reflet de notre société actuelle.

Et là je viens de découvrir Homeland, bref je n’ai plus de vie…

 

8 Commentaires

  • En ce moment je regarde House of card avec Kevin Spacey les deux premières saisons sont géniales, mais la troisième je m’ennuie un peu

  • Juste un « coucou » car je n’ai aucun commentaire là-dessus, non seulement je n’ai plus la télé depuis 20 ans, mais en plus je suis plutôt une has been de la technologie, donc même si j’adore les séries US (Dr House est mon chouchou & Friends mon anti-dépresseur), je suis loin d’être au fait même de l’actualité dans ce domaine.

  • Triskel > Homeland est terrible, je confirme, je me suis déjà avalé la saison 1

    Rachel > House of card c’est prévu aussi !

    Edith > 20 ans sans télé !!! une record, bravo !

    Melly> je trouve aussi

  • Perso je préfère encore voir une série « terminée » que de devoir attendre un an ou plus la suite… Et quand elle arrive tu as tout oublié ou limite tu t’en fiches de ce qui va arriver (ex : Dowton Abbey).
    Homeland j’ai adoré aussi, mais tout comme Revenge, ils n’ont pas su s’arrêter à temps, je sens que je ne vais pas regarder jusqu’à la fin.
    Cela dit j’aime bien quand tu me donnes des idées de séries !

  • J’aime bien « Zee undred » comme dit mon fils, mais… c’est trop caricatural. Un coup c’est tel personnage qui est jusquauboutiste, après c’est un autre quand le premier est devenu raisonnable… Il joue trop sur ces ressorts « émotionnels » et ça gonfle un peu, et parfois j’ai envie des gifler les scénaristes!

    Homeland c’est top mais pareil… Au bout de 3 saisons, Carrie la dinge, on a envie de lui coller des baffes aussi. Mais ça reste très très bon!

    Avec les enfants, The flash pas mal… On s’endort parfois un peu mais eux aiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *