Mon adolescence dans les années 80/90 sans la télévision

television-80

Après internet, la musique et le téléphone le grand bouleversement de ces dernières années c’est la télévision. D’abord par le nombre de chaînes (même si finalement on regarde toujours les mêmes) mais surtout par la possibilité de choisir ce que l’on veut voir à l’heure que l’on veut.

Quand j’étais petit, dans les années 1970 il n’y avait que 3 chaînes, TF1, Antenne 2 et FR3 et aucun moyen de regarder autre chose à moins d’aller au cinéma … Et croyez-moi les programmes étaient plutôt au stade expérimentale.

Les parents ne pouvaient pas vous coller devant la Tiji dès le réveil car il n’y avait pas d’émission pour les enfants sauf le mercredi avec Dorothée et les Visiteurs du mercredi. J’ai même connu le premier épisode de Goldorak qui fût une révolution. Le lendemain dans la cour de récré on était tous au taquet pour en parler et si vous l’aviez raté tant pis pour vous, le mot replay n’existait pas

Le magnétoscope non plus. Il est arrivé un peu plus tard dans les années 80. Il coûtait cher et peu de foyers en étaient équipés. On allait louer des cassettes dans des vidéos-clubs et c’était une énorme attraction que l’on partageait avec ses amis et ses voisins.

On enregistrait les rares films qui passaient à la télé que l’on regardait plusieurs fois, ce qui usait la bande rendant le film de plus en plus pourri. Pour la HD et le Dolby 5.1 on attendra.

En plus les films étaient diffusés à la télé longtemps après leur sortie en salle. Le mardi soir on avait le droit de regarder la Dernière Séance présenté par Eddy Mitchell qui proposait des classiques du cinéma américain ou le grand film du dimanche soir.

Du coup le programme télé avait une importance capitale, on l’achetait le samedi matin et on scrutait les films de la semaine, maintenant qui s’en fout du programme télé ?

Quant aux films porno c’est Canal Plus qui a révolutionné le PAF en 1984 avec le film de boules du samedi soir à minuit que l’on regardait en brouillé avec une passoire ou en secouant la tête (j’ai dit la tête). Sinon, le seul moyen de voir une vidéo X c’était de se rendre au vidéo-club avec la carte d’abonnement familiale, plutôt risqué surtout quand on n’avait pas 18 ans.
Maintenant il y a YouPorn

Ensuite vint le DVD puis les films à la demande, le BluRay et enfin le téléchargement Graal sacré grâce auquel on peut voir n’importe quel film ou série plus ou moins gratuitement. Et je ne parlerais pas de la qualité des séries de l’époque car comparer Happy Days ou Shérif, fais-moi peur avec Walking Dead n’aurait aucun sens.

La seule chose qui était vraiment géniale c’était les émissions en direct comme Droit de Réponse qui dérapait sévère et où les gens fumaient et picolaient à l’antenne. Avec le perfectionnisme et l‘aseptisation des émissions d’aujourd’hui, je doute que Serge Gainsbourg serait capable de faire une apparition télévisé de plus de 30 secondes…

J’ai oublié de préciser mais les téléviseurs n’étaient pas à écrans plats et traînaient derrière eux un énorme tube cathodique.

Finalement j’ai surtout parlé de mon enfance dans les années 1970 et 1980 car ce sont celles qui m’ont le plus marquées. Les années 90 furent beaucoup moins glorieuses car on a vu arriver une invasion de séries télévisées venant tout droit des studios d’AB Production (Hélène et les Garçons, Premiers Baisers, Les Filles d’à côté, etc.). C’est le moment que j’ai choisi pour faire mon intello et suivre les critiques de Télérama en regardant du cinéma d’auteur.

En plus j’ai vécu presque une décennie sans télé et ce fut l’avènement de la caméra Vidéo période très créatrice pour moi, j’utilisais mon téléviseur comme un moniteur pour monter mes films vidéos et les présenter à mes amis car Youtube n’existait pas, mais c’est une autre histoire.

Dans la même série

Lire les autres articles sur mon adolescence dans les années 1980 1990

12 Commentaires

  • Goldorak, Albator, Capitaine Flam, La Bataille des Planètes,Ulysse 3, Les Mystérieuses Cités d’Or, San Ku Kaï !!!! normal que l’on soit nostalgique, on n’avait pas internet alors on regardait la télévision. Merci pour ce retour en enfance.

  • Avant les séries n’avaient pas le même budget (même Dallas) alors comme Happys Days, c’était tourné dans 5 ou 6 lieux maximum, toujours en intérieur pour ne pas être dépendant de la méteo et aller vite. Bien sur il y a eu des exceptions comme l’homme de l’Atlantide avec Mark Harris. C’était ma série préférée !

  • Pour la dernière séance je ne souviens surtout du film en relief L’Étrange Créature du lac noir, il fallait acheter les lunettes 3D vendues avec télé 7 jours je crois bien. Il y avait des ruptures de stock partout.

  • Laurent > Merci je l’avais déjà regardé un soir, on retrouve d’ailleurs tous les épisodes sur Youtube

    Fréderic > Waaww, merci pour la liste spéciale nostalgie !

    Sébastien > C’est clair que les séries ce sont terriblement améliorées. Moi aussi j’adorais l’homme de l’Atlantide

    Bernard > Tu n’imagines même pas… Justement pleins de trucs, j’avais horreur de rester chez moi et je sortais beaucoup.

    Nicolas > Je me souviens très bien de ce film, je l’ai évoqué dans un article sur la 3D

  • Dans le même article parler de Goldorak et de Youporn, bravo !
    On voit les nostalgiques de la génération Dorothée qui le revendique fièrement, seront-ils aussi nombreux à se revendiquer de la génération Youporn ?

  • Amusant je me faisais la réflexion l’autre jour, en me disant finalement je regarde toujours les mêmes chaînes !
    J’ai eu un petit coup de nostalgie en me rappelant du vidéo club à côté de chez moi, où on retrouvait tous les voisins, remplacé par un ciné bank qui était trop cher et a mis la clé sous la porte sans créer de nostalgie.
    J’ai remarqué aussi que quand les gens disent : je ne regarde pas la télé, ce sont les gens comme moi qui ont bien une télé, mais regardent ce qu’ils veulent quand ils veulent, (les séries téléchargées illégalement) et surtout pas le programme télé !

  • Sigmund > Pas au même âge non plus 😉

    Louisanne > J’ai eu un vidéo club cool remplacé ensuite par un Ciné Bank glauque et je l’ai lui aussi vu mourir progressivement. Je me demande si ça existe encore les vidéos clubs ?

  • Les visiteurs du mercredi !!! J’avais complétement oublié cette émission avec Sibor et Bora et aussi Croque Vacance avec Isidore et Clémentine (merci Google)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *