Mon adolescence dans les années 80/90 sans Internet

denis_90

En 20 ans les évolutions technologiques ont considérablement modifiées notre comportement et notre façon de vivre. Souvent quand je parle de mon adolescence à ma fille elle se demande comment on faisait pour vivre avant ? Avant internet, les smartphones et le téléchargement.

Pourtant c’était bien ! Si je vous l’assure, même si je ne pense pas pouvoir revenir en arrière j’ai passé une jeunesse incroyable !

Je vais donc vous faire une série de notes sur mon adolescence dans les années 80 et 90 à travers divers thématiques (musique, cinéma, téléphone, photo, livres…).

Commençons par internet car quand j’étais ado cela n’existait pas et les ordinateurs étaient réservés aux geeks qui à l’époque étaient des boutonneux à lunettes associables et sans copine.

Maintenant franchement vous avez déjà essayé de passer une soirée sans ordinateur ? Comment vous occuperiez-vous ? C’est vertigineux de penser au temps dont on disposerait si on enlevait les heures passées devant un ordi ?

Nous le samedi soir au lieu de faire des live tweet sur les émissions de télé-réalité on sortait vraiment, chez des amis, en boum et plus tard dans des bars ou boites de nuit mais pour moi il était hors de question de passer un samedi soir à la maison.

En soirée on n’était pas collé sur nos smartphones à faire des check et des selfies, on s’amusait pour de vrai et on passait notre temps à draguer et à danser au lieu d’essayer de prouver aux autres que l’on s’amusait…

Aujourd’hui si vous êtes célibataire vous pouvez faire des rencontres sur internet confortablement installé sur votre canapé. A l’époque si on ne sortait pas on ne pouvait pas pécho !

Je me demande quels seraient nos rapports et notre façon de vivre sans tout ça ? Même s’il y a des côtés positifs cela a bouleversé nos rapports aux autres et la notion de temps.

Quand on voulait se faire un théâtre ou un ciné, ou achetait un magazine en noir et blanc qui s’appelait le Pariscope, l’ancêtre d’Allo Ciné et Billetreduc.

Évidement je ne peux pas parler d’internet sans évoquer la façon dont il a changé notre façon de travailler. Qui maintenant n’a pas internet au bureau, et d’ailleurs combien d’entre vous travaillent grâce à internet ? Vous avez déjà imaginé votre travail sans ?

Bref, même si je suis content d’avoir vécu ma jeunesse sans l’omniprésence des écrans, je suis heureux de toutes ses évolutions technologiques et sociales.

Rien que pour faire les devoirs de nos enfants ? J’avoue que sans internet je serais perdu pour aider ma fille. J’ai des souvenirs de nos parents qui s’appelaient le dimanche pour essayer de résoudre ensemble un problème de math et cela pouvait prendre toute la journée. Maintenant j’ai Google.

Dans la même série

Lire les autres articles sur mon adolescence dans les années 1980 1990

18 Commentaires

  • Pour ma part, je ne sortais pas et c’est un autre écran qui était très présent, à savoir la télé. Pas uniquement pour y mater les programmes (même si beaucoup quand même) mais aussi pour jouer, car oui, les consoles, ça existait déjà. Après, j’ai pas eu d’ordi avant la moitié des années 90, mais tout ceux que j’ai connus qui en avaient avant ça étaient loin du cliché que tu décris. La plupart l’utilisaient pour jouer.
    Quant aux devoirs, chez moi, y avait des livres (et je parle pas de la pléïade, mais d’un quid et d’un dictionnaire) et je me demerdais pour faire mes devoirs, jamais il ne me serait venu à l’esprit de demander de l’aide à mes parents

  • Et le commerce électronique qui a bouleversé nos vies, moi qui habite en Province assez loin d’une grande ville, j’ai désormais accès à tout. Quand j’étais petit il fallait prendre la voiture le samedi et partir toute la journée pur faire des courses et même à la grande ville tout n’était pas disponible.

  • Je te sens quand même un tantinet nostalgique 😉 Ouep, j’avais 15 ans en 80 et bien loins d’imaginer tout cela ! On se faisait engueuler quand on téléphonais, cela coutait chers ! alors je prenais la mob et j’allais voir les copains, la télé était dans la chambre des parents, en n&b et il n’y avais que 3 chaines, alors…
    Quand on achetait un disque on faisait des cassettes pour les copains (comme quoi le piratage existait déjà !)… c’est vrai que quand on y pense, l’évolution technique et culturelle en 3 décennies est assez impressionnante

  • Cubik et Gilsoub > Je vais parler de la télévision et de musique dans une future note car là aussi ça a beaucoup changé

    Pereic > Pareil pour le commerce électronique je vais en parler plus tard car là aussi c’est vrai qu’internet a révolutionné le monde. Je n’étais pas dans une ville de province et maintenant je suis dans le centre de Paris donc j’ai mis du temps car j’aime bien avoir tout de suite ce que j’achète, mais j’imagine qu’en Province surtout loin d’une grande ville c’est un énorme changement.

  • Pour les devoirs, surtout les « exposés » je me souviens des grosses encyclopédies de mes parents et aussi des bibliothèques endroits charmants que j’ai tenté de faire découvrir à mes filles qui ont bien vite compris l’intérêt d’Internet plus tard.
    On sortait plus ?
    Les jeunes sortent aussi. Mais il est vrai que j’ai vu l’évolution de la communication avec mes filles : elles ont eu des téléphones portables très tôt mais cela coutait cher (y compris les sms pas encore illimités). Ce n’était pas des smartphones. L’arrivée d’internet et surtout de msn a été un soulagement pour le porte monnaie des parents d’ados !
    Pas de jeux vidéos pour mes filles et elles sortaient tous les samedis.
    pour le reste c’est vrai qu ‘ Internet est une révolution y compris pour la paperasse : télécharger le formulaire x33 au lieu de faire la queue dans une administration ! Le rêve !

  • On sortait plus (et accessoirement on faisait quand même moins de conneries, si, si…!), mais les gens étaient aussi plus tournés vers les autres… Aujourd’hui si tu tombes dans la rue, limite on t’enjambe!
    Sinon, je n’envie pas la jeunesse d’aujourd’hui, on etait tellement plus libre que nos enfants que l’on peut pratiquement filer toute la journée. Nous quand on sortait, il était impossible de nous joindre avec la célèbre réplique « allo, t’es où? » XD

    J’AVAIS 4 ANS EN 1980 😉

  • KaKi > En écrivant cette série d’articles (le téléphone arrive) c’est aussi un constat, il y avait plus de partage et on se parlait plus. Plus on multiplie les moyens de communication plus on s’isole finalement. Comme au début de l’internet, j’étais persuadé que l’on allait discuter avec des gens à l’autre bout de la planète pour découvrir leur culture, tu vois le résultat 😉

    Libellule > Merci

  • Tu as du t’éclater dans ta jeunesse et avoir toutes les filles à tes pieds… Enfin encore maintenant hein 😉 Mais tu étais un sacré beau gosse, j’adore cette photo avec ton air inspiré l’air de ne pas y toucher…

  • Sympa cette série d’articles sur ton adolescence, et par la même occasion, sur mon adolescence. Il est toujours assez sympa de se rappeler que, malgré toutes les technologies qu’on utilise aujourd’hui, on était pas plus malheureux ni moins épanouis à cette époque, bien au contraire.

    Je me rappel aussi que mes grands parents, voire mes parents, me semblaient déjà dépassés par toutes ces technologies qui commençaient à émerger. Aujourd’hui, mes grands parents seraient vraiment dépassés s’ils revenaient de l’au delà.

  • Sabrina > Un peu… 😉
    Miss Julie >Grave ! j’ai vraiment kiffé cette époque !
    Tizel > Faut arriver à suivre, ma mère se débrouille plutôt bien, enfin faut pas que ça déconne.
    MB > Ha ha ha bien vu, je ne parle pas de l’aspirateur par contre, ceci dit un robot ça me branche carrément

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *