Jeff Koons au centre Pompidou

Mercredi soir, je suis allé voir la rétrospective de Jeff Koons au centre Pompidou.

Artiste archi médiatisé, les gens ont dû avoir peur de la foule des premiers jours car c’était désert ce qui est beaucoup plus agréable pour regarder ses œuvres qui sont imposantes et demandent du recul pour les apprécier.

Jeff Koons est devenu ces trente-cinq dernière années l’un des artistes les plus célèbres et les plus controversés (non le plug anal de la place Vendôme ce n’est pas lui). Il puise son art dans la culture de masse qu’il tente de magnifier à sa façon pour produire une œuvre pop et amusante.

Jeff Koons au centre Pompidou

C’est ludique, compréhensible et irrévérencieux et ça fait du bien. On le voit dans le regard des gens qui visitent l’exposition, ils sont amusés. On aime ou on n’aime pas mais c’est de la culture populaire que l’on retrouve partout dans notre environnement, du coup c’est facile à appréhender et on est loin de l’ambiance de Marcel Duchamp où l’on ne sait jamais s’il faut crier au génie ou au foutage de gueule.

Pourtant Jeff Koons est autant un artiste qu’un homme d’affaires puisqu’il dirige un atelier où ses œuvres sont fabriquées par plus de 130 employés.

Aussi très controversé, c’est l’artiste vivant le plus cher du monde avec Balloon Dog qui s’est vendu chez Christie’s à 58 millions de dollars et pourtant il est compréhensible par le grand public.

En plus c’est un provocateur avec sa série Made in heaven réalisé avec son ex-femme et ancienne star du porno : la Cicciolina

Personnellement j’ai adoré cette exposition et si vous devez vous faire un avis sur Jeff Koons cette rétrospective est vraiment complète. Et pour ceux qui n’aiment pas vraiment traîner dans les musées s’il y a une expo à faire cette année c’est celle-ci  et dans le pire des cas vous irez vous amuser à faire des selfies avec votre reflet dans ses œuvres.

En tout cas on ressort de bonne humeur sans être frustré comme souvent avec l’art contemporain.

En homme d’affaires averti, Jeff Koons en a profité pour nouer plusieurs partenariats avec des marques comme le BHV Marais où vous pourrez voir une bâche de 8m de hauteur sur 6m de largeur présentant une reproduction de Popeye, ou H&M qui va rééditer un sac orné du Balloon Dog couleur magenta et vendu dans le magasin des Champs Elysées.

Je vous invite aussi à regarder cette vidéo pour comprendre l’univers de Jeff Koons

Jeff Koons au Centre Pompidou

Du 26 novembre 2014 au 27 avril 2015

www.jeffkoons.com

14 Commentaires

  • J’avoue que je ne connaissais pas du tout, mais tes commentaires et tes photos donne envie, pourtant je ne suis pas fan d’art moderne, je trouve cela trop alambiqué parfois, mais là comme tu le dis c’est compréhensible. Je vais programmé ça pour les vacances de noel

  • C’est du foutage de gueule, Koons est un imposteur uniquement intéressé par l’argent. Où est l’art dans tout ça, faire des statues géantes d’objets manufacturés, à fuir !!!!

  • Jeff Koons : le balloon serait-il en train de se dégonfler ? titre Bd Voltaire qui se trompe rarement en matière d’imposteurs !
    Même Libération journal du bobo gocho par excellence titre Koons, dollars et du cochon
    Franchement il y a mieux à aller voir si vous voulez vous cultiver

  • Louise > Tu me diras si tu as aimé

    Alan > Si tu lis les commentaires tu verras qu’il est très critiqué surtout dans le monde de l’art mais il plait et c’est sympa comme art.

    Jacques > Merci pour le complément d’informations, je comprend ton point de vue mais perso j’ai adoré, en même temps je ne suis pas acheteur…

    Anne > Reviens me dire ce que tu en as pensé.

  • Hâte d’y aller et d’y emmener ma fille, expo ludique pour les enfants ! les premiers en jours en semaine c’est souvent un bon plan d’ailleurs pour les grosses expos…
    et perso je me fiche des polémiques, il n’y a que mes émotions qui comptent, qu’il soit imposteur ou pas (et vis à vis de qui !) il est exposé et nous pouvons en profiter, le reste n’est pas dans mes considérations…

  • Merci pour ces photos qui rendent compte d’une exposition que je n’aurais surement pas le temps d’aller voir … dommage que l’art et les expos ne s’exportent pas en province …

  • Je viens d’aller voir l’expo, sans connaitre l’artiste. Comme souvent avec l’art contemporain, j’en suis ressortit assez dubitatif. Mais c’est peut être aussi cela le propre de l’art, que cela nous amène à nous poser des questions.

    J’ai fait un petit article sur mon blog. Je me suis permis (j’espère que tu ne m’en voudras pas) de reprendre une de tes photos pour illustrer mon article.

    Amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *