Cravates et chemises Alain Figaret

Cravates et chemises Alain Figaret

J’ai longtemps été un inconditionnel des cravates Hermès, chic absolu et quasiment indémodables, ni trop larges ni trop fines. Reconnaissables entre toutes, qui se portent aussi bien au bureau que dans des événements mondains. Quand on y a goûté, difficile de porter autre chose. Néanmoins j’en avais un peu assez des petits animaux sur mes cravates. Surtout que les modes changent et justement le changement c’est maintenant (haeum)…

En faisant des recherches j’ai trouvé que les nouvelles cravates d’Alain Figaret étaient vraiment parfaites. Très bien coupées, fines, en soie, d’une qualité irréprochable, avec des motifs modernes comme les rayures horizontales. Idéales avec un costume, mais aussi pour un look preppy simplement avec une chemise et un blazer. Faciles à porter en toutes occasions et surtout très tendances.

Pareil pour les chemises, qui sont très bien coupées. Ajustées ou classiques, avec de nombreuses variétés de cols, avec ou sans boutons de manchettes, dans des matières agréables et de bonne facture. Elles sont vraiment très chic.

Au même prix que des Ralph Lauren, mais sans logo (important pour assortir toutes ses cravates) et incomparables en terme de qualité avec les nouvelles marques comme Café Coton dont les boutiques de chemises pullulent à Paris.

Mes dernières expériences en boutique ont vraiment été remarquables (Big up à la vendeuse de la place de la Madeleine qui connaît vraiment son boulot et qui m’a vraiment bien conseillé).

Alain Figaret est une marque que je redécouvre avec plaisir, car elle allie classe et modernité !

14 Commentaires

  • Je trouve qu’ils se sont bien modernisé ces derniers temps. Car c’était jusque là très classico-classique (poche sur les chemises, coupe pas ajustées etc)
    J’ai des chemises Figaret depuis des années qui n’ont absolument pas bougé, et idem pour les cravates. Belle qualité. Mais il est vrai que quand la cravate est à 30 Eur chez Café coton, elle est à 80 chez Figaret….

    Le seul souci quand ça ne bouge pas dans le temps niveau qualité, c’est que la mode va plus vite. Donc tu as une chemise toujours impeccable, mais qui est un peu passée de mode… Et à 120 Euro la chemise et 80 Euro la cravate, ça fait un peu chier…. 🙂

  • Orson > il parait…

    Tribulateur > Effectivement, je portais des Alain Figaret il y a longtemps et j’avais aussi cette image un peu vieillotte. Comme tu le dis ils se sont modernisés et c’est tant mieux.
    Et chez Café Coton, les cravates sont à 60 € et ce n’est vraiment pas la même qualité… En fait c’est quasiment le même prix que chez Figaret.

  • Etant abonné à la newsletter Café coton, je ne paie jamais mes cravates ce prix là. Il y a toujours des promos, donc entre les promos et les soldes, je n’ai plus payé plein pot depuis… des années 🙂

  • Je dois dire que les fines rayures espacées c’est très classe et plus « modernes » aussi! Pa idéal pour un enterrement mais en ville çà passe parfaitement. C’est surprenant en effet que la mode de la cravate passe sous silence car on en parle vraiment très peu!

  • La cravate,…Grands Dieux !
    Mais je croyais que c’était passé de mode. Enfin, je sais que dans certains milieux, cela fait encore très chic et très convenable.
    La dernière fois que j’en ai porté une, il y a fort longtemps. Il est vrai que de nos jours, la tenue de jogging est plus répandue que le costume trois pièces. Ce que je déplore d’ailleurs et qui en arrive à uniformiser les individus.
    Mais en province, les us et coutumes diffèrent certainement de ceux de la Capitale.

  • mon mec ne porte que des chemises Figaret ça lui donne une classe folle et j’ai toujours envie de lui quand il est en costume, mesdames c’est un bon investissement pour votre libido, mon mec me fait fondre dans son petit costume trois pièces et je n’ai qu’une envie : le prendre dans ma bouche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *