Recette simple du poulet au Satay

Recette simple du poulet au Satay

Le satay, je l’ai découvert au Blue Elephant, un restaurant thaïlandais fabuleux rue de la Roquette à Paris. Cela a un goût assez indescriptible et j’imaginais que c’était très compliqué à faire avec pleins d’ingrédients introuvables. En fait pas du tout. C’est même un des trucs les plus simple à réaliser

Voici la recette du poulet au Satay simplifié à l’extrême :

Pour la marinade

  • Du sucre brun (si vous n’en avez pas ça marche aussi avec du sucre blanc)
  • Un peu de coriandre
  • Un peu de safran
  • Un peu de curry
  • Une boite de lait de coco

Pour la sauce satay 

  • Un sachet de noix de cajou
  • Sel, poivre
  • Du lait de coco
  • De la poudre de curry
  • Du sucre brun (si vous n’en avez pas ça marche aussi avec du sucre blanc)
  • Un zest de jus de citron
  • Un peu de coriandre

Pour les quantités, comme d’hab sur mon blog c’est free style. Le lait de coco pour deux/trois personnes, je prends deux petites briques de lait. C’est une sauce très écœurante que l’on sert généralement à part dans une petite coupelle.

Mélangez les ingrédients de la marinade, et faites mariner votre poulet au moins deux heures. N’abusez pas trop sur le curry, c’est plutôt le sucre et le lait de coco qui vont donner du goût, le curry sert juste à parfumer.

Pour la sauce Satay

Broyer les noix de cajou en poudre avec un petit mixer. Il parait que l’on peut aussi utiliser du beurre de cacahuètes, mais je n’ai pas testé.

Faites chauffer votre lait de coco et rajoutez le curry, le sel, le poivre, le sucre. Pareil on ne fait pas un poulet au curry, donc il faut juste parfumer la sauce très légèrement. Une fois que votre sauce est homogène, rajoutez les noix de cajou et faites mijoter tout doucement pendant 5 minutes. Plus elle sera compacte, plus elle sera écœurante. Tout dépend de votre goût. Vous pouvez rajouter un peu de lait de coco pour désépaissir.

Faites cuire votre poulet dans un Wok et prenant soins d’égoutter les morceaux de poulet, la marinade n’est pas une sauce.

Servir avec du riz et la sauce au Satay à part.

Il manque peut-être un ingrédient pour donner un petit arrière-goût de frais, si des talents culinaires passe par ici et ont une idée sur la question ?

Voilà une recette très simple qui pourtant me fait voyager.

8 Commentaires

  • Je suis fan et cela fait bien trop longtemps que je n’ai pas cuisiné du poulet !
    Et puis cela me rappelle la Thaïlande et ses plats de poulet au noix de cajou ….

  • Voilà qui nous change après la bûche, les huitres et les escargots ! J’aime bien cette cuisine et il faudrait que j’essaie cette recette.
    Au passage, meilleurs voeux pour 2013 déjà amputée de 3 jours….

  • J’ai bien la façon dont tu parles de tes recettes et la manière dont tu les simplifies. Cela me rappelle un livre que m’avait offert ma mère : La cuisine des célibataires. J’attends avec hâte ta recette de coquillettes jambon.

  • Isa > Justement si tu passes à Paris je te recommande la Blue Elephant, un resto thai extraordinaire !

    Armelle > Merci et bonne année à toi aussi

    Antoine > La prochaine recette sera une recette d’escalope à la crème 😉

  • Je connais super bien les brochettes de poulet au Satay du Blue elpehant, j’y vas d’ailleurs uniquement pour ça. Je ne savais pas que c’était si simple à faire. Merci, je vais essayer et je te dirais si ça a le même goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *