Club Marmara Sporting en Sardaigne, mon avis

Très satisfait de mon précédent séjour avec Marmara en Grèce, nous avons décidé de repartir avec eux cette année. Direction la Sardaigne, que je connaissais déjà pour y être allé il y a quelques années. Je voulais prendre le temps de connaître un peu mieux cette île Italienne. Nous avons donc choisi le Club Marmara TUI Sporting en Sardaigne.

Le voyage

Une fois de plus, gros retard avec les avions affrétés par Marmara. Le rendez-vous était fixé à 4h30 du matin et nous avons décollé vers 14h30… Soit 10 heures de retard… Nous devions arriver pour le petit déjeuner, nous sommes arrivé pour le dîner. A noter quand même que tout a été bien géré, vers 10h du matin, on nous a emmené à l’hôtel pour éviter de poiroter dans l’aéroport. Mais quand même 10 heures…

Au retour nous devions décoller à 19h pour finalement quitter la Sardaigne à 1h00 du matin. Nous avons été prévenu au club et donc nous y avons passé la journée et la soirée. Moi cela ne me dérangeait pas d’arriver à 3h du matin à Paris car je rentre chez moi en Taxi quoi qu’il arrive, mais c’est beaucoup moins pratique pour ceux qui ont des transferts en province.

Deux années de suite que nous avons des problèmes de transport avec Marmara. Sur 15 jours on pardonne facilement, mais pour ceux qui restent une semaine, c’est une journée de perdue. Surtout que les horaires sont folkloriques et pas toujours pratiques. En même temps ce sont des charters, donc…

La chambre

La chambre du Sporting Marmara
Cliquez sur l’image pour voir l’intégralité de la chambre

Une chambre pratique et fonctionnelle, propre et bien entretenue, mais minuscule. Je ne comprends pas comment on peut vendre ça comme des chambres famille. Idéale pour un couple, mais pas plus, sinon on se marche sur les pieds. Il y a un lit d’appoint qui peut se transformer en lit superposé. Donc dans la même surface on peut être 2 ou 4 personnes. Par contre le placard n’est pas extensible. Nous qui aimons bien nous changer souvent en vacances, nous avons dû gérer nos deux planches par personne avec efficacité.

Même ma fille d’habitude bordélique a compris qu’il fallait y être carré avec la gestion de ses fringues. C’est un hôtel familiale, mais je ne comprend pas pourquoi. J’en ferais un village adulte plutôt que d’entasser les gens dans des chambres si petites. Ou alors on a pas eu de chances, mais visiblement on était pas les seuls.

L’hôtel en général

Petits bungalows

Le village est plutôt petit, ce qui nous correspondait parfaitement. Il n’y a qu’une piscine, pas vraiment grande, ce qui est parfait pour ne pas passer son temps à chercher ses enfants. Le restaurant et le bar son juste à côté, c’est donc le point central. Ce qui est vraiment dommage, c’est que la piscine ferme à 19 h avec une barrière. Impossible donc d’y aller la nuit, seul moment ou j’aurais aimé me baigner dans la piscine.

Le village est constitué de minuscules bungalows avec des petites terrasses. Pas d’étages. C’est vraiment mignon et plutôt agréable. On s’y sent vraiment bien. Dés que l’on s’éloigne du bar et de la piscine c’est calme. Nous on préférait prendre l’apéro sur notre terrasse pour éviter l’animation et les cocktails infâmes servit dans le all inclusive.

Un grand bravo à l’équipe de la réception qui ont fait un boulot vraiment efficace. A chaque fois que nous avons fait appel à eux pour régler des petits soucis, c’était fait dans la journée. Ils nous ont même dépanné pour trouver un orthodontiste au mois d’août à Budoni… Et toujours avec le sourire.

En traversant la pinède, on accède à une petite plage avec des transats. Ce n’est pas la plage emblématique de la Sardaigne avec ses fonds transparents et son sable fin, mais elle est quand même agréable. En plus elle est très propre et surveillée par un salvataggio (sauveteur). Je vous conseille quand même de sortir un peu du club pour découvrir des plages de rêve.

La restauration

L’Italie, c’est les pâtes et les pizzas, facile à faire dans des hôtels clubs et les clients ne demandent que ça. Du coup, il y avait un pizzaiolo et un « pasta man » à demeure. Tous toujours très gentil et travaillant d’arrache-pied pour que l’on ne manque de rien.

Les grillades aussi étaient excellentes. Sur quinze jours on ne peut pas dire que j’ai mangé très varié, mais c’était mon choix, car il y a aussi un coin végétarien pour se composer des salades et des crudités. Très souvent du poisson très bien cuisiné. Franchement, j’ai été surpris par la qualité de la nourriture. Un festival !

Pour éviter de faire la queue il suffit tout simplement de déjeuner et de diner un peu plus tard. Que les anxieux du buffet se rassurent, même tard, on ne manque jamais de rien…Seul le service qui d’habitude est super efficace fait un peu la gueule quand on arrive 30 minutes avant la fermeture….

Les bars et le all inclusive

Le piscine

Un des points faibles de cet hôtel, et du coup une sorte d’incompréhension vis à vis des services proposés par Marmara (j’y reviens à la fin de mon article, en conclusion).

Ce n’est pas un vrai all inclusive. Pour les sodas et les boissons chaudes il y a des distributeurs (qui ne fonctionnent pas toujours). Pour les alcool dans la formule c’est bière (dans un verre de cantine minuscule) et deux cocktails plutôt infâmes. Tout est fait pour vendre des cocktails payants aux clients, notamment au moment des jeux apéro. Ce n’est pas super grave non plus, mais pourquoi dans certains hôtels on a de vrais all inclusive et pas dans d’autres ? Même si effectivement on peut comprendre que les coûts des boissons (avec les taxes) ne sont pas les mêmes partout dans le monde, mais dans ce cas-là, Marmara devrait être plus transparent sur ses brochures.

Finalement, nous on a choisi de faire des courses au supermarché et de se prendre nos apéros sur la terrasse au calme.

Les animations

Le théâtre en plein air

On est pas des fans des animations et on a vu aucun spectacle ni participé à aucune activité (ouais) sauf celui des enfants car ma fille y dansait.

Des avis des clients, les autres spectacles étaient bien. Si vous êtes comme nous, sachez qu’à l’heure ou tous les gens sont dans l’amphithéâtre, vous avez le club et la plage pour vous…

On peut reprocher trop de jours sans spectacles, ni discothèque où tout se déroule autour du bar pour pousser à la consommation. Pareil à l’heure des jeux apéro, c’est pour faire du chiffre. Faire gagner un cocktail à une personne en faisant envie aux autres, c’est du marketing peu subtil…

Mention spéciale pour les filles du mini club (Karine et Vanessa). Car si ma fille n’y va plus, je suis toujours attentif aux animateurs pour enfants. Elles avaient une pêche absolument incroyable et faisaient leur boulot avec un professionnalisme et un entrain que j’ai rarement vu. D’ailleurs on entendait souvent des enfants qui voulaient absolument aller au mini club, déjeuner et diner avec les animatrices…. Bravo pour elles, on sent qu’elles aiment leur boulot…

Cette année, le DJ était bon, et il y avait un bon son. Mais personne au night à part les ados. Du coup, quand les adultes rentrent, ils se font dévisager par une bande d’ados qui veulent rester entre eux et les parents vont se coucher. Un soir, on a débarqué avec des amis et on a dansé, d’autres adultes en passant nous on rejoint.

Les excursions

La plage
La plage de l’hôtel est mignonne mais n’a rien à voir avec les plages Sardes aux eaux translucides

Comme les animations, je ne suis pas un fan des visites collectives guidées. Visiblement elles étaient très chères.

Je vous conseille surtout de louer une voiture directement, sans passer par Marmara. Il y a un Europcar à Budoni (via nazionale). Il vous suffit de réserver avant sur internet et d’aller chercher la voiture à 10h grâce à la navette quotidienne du club. Nous on l’a loué pendant 10 jours pour pouvoir justement sortir du club le soir et visiter des plages Sardes pendant la journée.

La conduite est facile, par contre la Sardaigne c’est grand et les routes ne sont pas rapides. On se contente donc d’aller un peu vers le nord, jusqu’à Porto Cervo pour voir les bateaux des milliardaires et à Palau si vous voulez embarquer pour les îles de la Magdalena. Pour information, une journée en bateau dans les îles Magdalena coûte 30 euros pour la journée (avec repas) et le club la facture 100 € par personne.

Il y a aussi de très belles plages au nord de San Téodoro qui est la ville la plus sympa à quelques kilomètres. Le soir il y a un marché assez animé, idéal pour manger une glace et rapporter des souvenirs.

Pour faire la fête il y a l’Ambra Night, une discothèque hallucinante en plein air. Je n’ai jamais vu un endroit pareil. La jeunesse dorée Sarde se retrouve pour danser et se montrer sous une pluie de laser. Grande expérience…

Pour prendre un verre à San Téodoro dans un très bel endroit, au calme, je vous recommande Al Barbour, un restaurant lounge super agréable avec une piscine et un cadre vraiment sublime. L’après midi ils organisent des beach party.

Au sud, il y a le golfe d’Orosei, beaucoup moins touristique avec d’immenses plages de sable blanc. on a traversé le village de Siniscola à l’heure de la sieste, on avait l’impression que c’était une ville fantôme. On peut s’y rendre rapidement par la voie rapide (autoroute) ou longer la côte, ce qui ne représente aucun intérêt car les routes Sardes ne donnent pas directement sur la mer. On regrette d’ailleurs la privatisation du littoral, car même si les plages sont publiques les accès y sont de plus en plus rares.

Le golfe d’Orosei est grand mais souvent exposé au vent, mieux vaut privilégier les petites criques.

On trouve des cartes de l’île avec les photos des plages, très pratique pour découvrir la Sardaigne, mais forcement quand c’est beau il y a des monde sur les plages. Mais c’est rigolo a regarder car les italiens et les italiennes sont vraiment chic et sexy, même avec un parasol et une glacière…

Marmara en général

Nous avons donc passé de belles vacances, car nous sommes indépendant, nous avions notre voiture pendant presque tout le séjours et nous vivions notre vie.
Je ne voulais pas passer mes vacances à comparer avec Le Marmara Rhodes Lindos l’année dernière, mais je vais me permettre de le faire ici.

C’est en fait le gros reproche que je fais à Maramara c’est que pour le même prix on a des prestations qui n’ont rien à voir d’un club à l’autre. Si je tiens compte de l’augmentation et du transport aérien, on va dire que l’on a payé grosso modo la même chose. Pourtant à Rhodes, on avait une chambre immense en duplex et en Sardaigne on s’est retrouvé dans une chambre minuscule.
Impossible de savoir à l’avance le type de chambres dans les clubs. C’est le gros problème de ce tourisme de masse. C’est un peu pénible de confier ses vacances au hasard.

A Rhodes on avait un vrai all inclusive avec tous les alcools compris dans la formule et pas en Sardaigne. Cela peut paraît un détail mais cela joue sur l’animation. En Sardaigne, tout était fait encourager les clients à jouer près du bar et à consommer avec des jeux apéro, alors qu’à Rhodes l’animation était plus douce et même absente à l’heure de l’apéro. Et c’est beaucoup plus agréable d’être au calme face à la mer…
Sans compter les problèmes de transport qui visiblement sont récurrents.

Du coup, je ne sais absolument pas si je peux vous recommander ce club ou pas. On y a passé d’excellentes vacances, mais c’est vraiment trop aléatoire en terme de qualité de services et d’hébergement. Pourtant au mois d’aout pour 15 jours de vacances en famille on est loin d’appeler cela des vacances low cost…

Plus d’informations que le Sporting et la Sardaigne

Comme à chaque vacances mes photos de voyages sont sur mon Flickr, pour la Sardaigne, c’est par ici.

Le Club Marmara Sporting en Sardaigne

Découvrez le Club Marmara TUI Sporting en Sardaigne en détail

10 Commentaires

  • Ton billet me donne très envie de repartir en vacances !!
    Je ne connais pas du tout la Sardaigne, pourtant j’en ai souvent entendu parler … de son côté sauvage surtout …
    Côté agence , je ne connais pas Marmara. Les derniers voyages organisés, que j’ai fait , je suis passée par Opodo et mis à part les problématiques habituelles des retards des charters , j’étais très contente des prestations une fois sur place …

  • Ces photos me donnent envie de découvrir la Sardaigne. Pour ce qui est de l’agence, je ne connais pas. 10 heures c’est énorme !! Je suis partie ce weekend en Belgique, 4h00 de retard sur mon vol easy-jet, j’en vais tellement marre haha alors 10 heures, je n’imagine même pas.

  • Merci pour ce compte rendu super détaillé sur la Sardaigne, je pars dans deux jours, je reviendrais te dire ce que j’en ai pensé.
    Doist’on prendre des serviettes de plage ou ils en donne là-bas ?

  • isa > Les vols Charter, c’est un peu la loterie.

    Laureen > 10 heure ça fait vraiment long, mais la compagnie XL Airway a bien gérer le truc car au bout d’un moment ils nous ont envoyé à l’hôtel pour attendre, car on avait quand même rendez-vous à 4 heure du matin. Mais bon c’est un peu chiant quand même, car c’est presque une journée.

    Alain> Ha non, j’ai d’ailleurs oublié d’en parler, mais au Sporting ils ne donne pas de serviettes de plages, il faut donc amener les siennes. Contrairement à Rhodes justement on là aussi c’était une prestation incluse. On pouvait même en changer tous les jours.

  • Dommage que je n’ai pas lu cet article avant, on était au Sporting en aout avec ma femme et mes deux enfants et effectivement comme tu le dis, la chambre est un véritable clapier à lapin. Un lit double et deux lits superposés dans moins de 20 mètres carré. Bon, pour le reste rien à dire, surtout au niveau de la bouffe.

    Peut être que l’année prochaine nous irons à Rhodes, je viens de lire ton avis et cet hôtel me plait beaucoup. En espérant que cela n’ai pas changé.

  • Bernard > Attention, j’ai l’impression que le club de Rhodes à beaucoup changé depuis ma visite, surtout au niveau d’attribution des chambres justement; il parait que les belles chambres dont je parle sont attribué aux russes désormais… Bien se renseigner quelques mois avant, là il est encore trop tôt.

  • Super blog dans lequel on trouve tout ce qu’on veut et qui nous fait connaitre de nouvelles choses.
    Les photos sont magnifiques!!
    merci à vous et bonne poursuite …

  • bjr nous allons au sporting fin septembre et au lire de certain commentaire c est 1 fiascio a cause des guepes et les boissons surtout le cafe au petit dej .bon on va se laisser surprendre . je ferai les commentaire a mon retour .

  • Bjr
    Je reviens du sporting l hôtel est situé dans un parc très grand une 2 eme piscine a été construite en descendant sur la mer ainsi qu une salle de spectacle . Elle est au calme et il y a un bar .la nourriture est très bonne et variée mais ce qu il me reste de souvenir important c est l équipe d animateurs on a passé une semaine superbe on a bien rigolé on oublie les soucis du quotidien et ils sont vraiment au top merci à Kha Julie est extra je t ai adorée juste ton visage et on rit et que dire de Florian et son acolyte qui a passé une après midi à faire le serpent sans oublier Livia et les spectacles du soir qu il ne faut pas louper c grâce à tous ces jeunes que notre séjour a été très agréable et plein de rires merci à vous les animateurs on de de très bons souvenirs de nos vacances en club qui était une première pour nous .Merci merci merci gros bisous à tous et à karlito qui est de notre ville bisouuuu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *