Flânerie et pickpocket à la fête foraine des Tuileries

Je ne suis pas un amateur des fêtes foraines souvent trop bruyantes et assez vulgaires, drainant une faune peu recommandable, sauf une qui me fait toujours rêver, celle du jardin des Tuileries.
C’est un endroit magique entre le Louvre et le musée d’Orsay. La musique y est interdite, du coup on peut flâner calmement, en plus ce n’est pas trop grand et la vue est incroyable.

J’adore regarder la grande roue et la perspective avec le musée du Louvre. C’est la seule attraction qui me plait vraiment, par contre, je regrette beaucoup les nouvelles nacelles entièrement fermées qui empêchent désormais de prendre des photos. Ayant le vertige, je devais prendre sur moi, mais la vue est tellement fabuleuse que cela valait la peine.

Je n’aime pas non plus ces attrapes nigauds qui vous font croire que vous pouvez gagner un Ipad, un Iphone ou une console de jeu en tirant sur des cibles. C’est à la limite de l’escroquerie. Avant on gagnait un gros nounours qu’on payait un peu plus cher à force de rater le chamboule tout, mais c’était le jeu et on rigolait bien.

Maintenant, les gros lots factices attirent les gogos et on repère même des faux joueurs complices comme au bento, l’esprit bon enfant se perd.

fete-tuileries

La fête foraine des Tuileries attire aussi des voleurs à la tire. Et je suis bien placé pour le savoir car jeudi dernier après avoir payé une brochette/frites, je dépose mon portefeuille dans ma besace en rabattant le dessus rapidement, mais sans la refermer, juste le temps de prendre mon assiette. Une femme est passée à côté de moi, je croyais qu’elle voulait me doubler, mais elle repart rapidement. J’ai juste eu le temps de comprendre, de vérifier dans mon sac, mon portefeuille avait disparu. Le temps de lever la tête, la femme aussi avait disparue…

La brochette frites m’a coûté cher…

Ca plombe un peu la soirée car j’avais du liquide et tous mes papiers d’identité….
Je me suis fais avoir comme un gros touriste et c’est arrivé tellement vite que je n’ai pas eu le temps de réagir.

Le lendemain, j’étais en train de taper # 1 * 75 sur mon téléphone pour tenter d’obtenir la préfecture de Police (bonjour monde déshumanisé) quand un gardien du jardin m’a appelé pour me dire qu’ils avaient retrouvé mon portefeuille dans les buissons ! Gros soulagement car même si évidement l’argent n’était plus là, je n’ai pas eu à refaire mes papiers ce qui m’aurait pris un temps fou !

Le jardin des Tuileries reste quand même un endroit magique et si le cœur vous en dit et que vous avez quelques euros à claquer la fête cette année dure jusqu’au dimanche 19 août.

4 Commentaires

  • Finalement tu t’en tire pas trop mal.
    Et oui, c’est comme à la fête de loges qui attire la comunauté roms qui vient faire son marché, les gens ne font pas attention, s’amusent et sortent souvent leur porteufeuille, facile pour eux…

  • Effectivement , tu t’en tires pas trop mal …
    Quand aux fêtes foraines, je ne suis pas une grande amatrice non plus mais quand tu as une fille de 8 ans , tu ne peux pas faire autrement … d’autant que nous vivons pas loin de la place ou généralement elles s’installent. Du coup, difficile de passer outre …

  • Moi aussi, j’aime bien cette fête foraine assez calme. Tout comme celle qui est organisée dans le grand palais en hiver.

    Merci pour ces photos qui donnent envie d’y retourner.

  • Bernard > Je m’en tire pas trop mal, c’est effectivement une façon de voir les choses 😉 Oui mais tu as raison, c’est vrai quand même.

    Isa> Pour une fois, j’étais sans ma fille.

    Tizel > Le grand Palais, l’hiver, c’est toujours compliqué pour rentrer, j’ai un peu horreur de faire la queue pour des attraction (je ne suis jamais allé chez Disney pour cette raison).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *