Le nouveau musée d’Orsay

travaux-orsay

Ce week-end, j’ai visité le nouveau musée d’Orsay. C’est un endroit que j’aime beaucoup tant pour l’architecture incroyable que pour sa collection très riche avec notamment les impressionnistes.

Pour ses 25 ans, le musée s’est offert une nouvelle jeunesse grâce à l’architecte Jean-Michel Wilmotte.

Dans les différentes salles, les tableaux sont sublimés avec des murs sombres et un éclairage spécifique. Les Van Gogh par exemple sont réunis dans une salle bleue foncée qui fait ressortir la couleur de ses tableaux. C’est beaucoup plus tranché qu’avant car tout était identique d’une salle à l’autre sur un fond clair.

Les plus grands tableaux de Gustave Courbet sont soutenu par un mur violet qui attire l’œil et nous plonge directement dans l’univers du peintre.

Les décors modernes qui étaient éparpillés dans le musée ont été réunis dans la même salle, moi qui ne suis pas un fana de ce style, j’ai quand même trouvé cela impressionnant.

On passe ainsi dans différents univers. Franchement, j’aime beaucoup, c’est très moderne et dans l’air du temps.

Le banc Water Block créés par le Japonais Tokujin YoshiokaAu fond du musée l’immense mur à été peint en rouge pour souligner la signalétique et guider ainsi les visiteurs.
Le musée a gagné beaucoup de mètres carrés et les œuvres sont vraiment mieux mises en valeur. Je comprends pourquoi on emploie le terme « le nouveau musée d’Orsay ».

La galerie des impressionnistes est tout simplement sublime. Les murs gris foncés et l’éclairage étudié pour soutenir la lumière naturelle de la verrière rendent les tableaux beaucoup plus lumineux. Le sol est recouvert d’un parquet sombre (j’y vois un clin d’œil à Caillebotte et ses raboteurs.) le visiteur pourra faire une pause sur l’un des 7 bancs, les Water Block créés par le Japonais Tokujin Yoshioka.

Le tout est vraiment apaisant, la foule toujours aussi nombreuse disparaît presque au profit des tableaux qui sont dans la lumière.

Les œuvres modernes font leur apparition par petites touches avec le mobilier et le café pensé par les frères Campana qui ont revisités vingt mille lieues sous les mers de façon surprenante.

J’étais déjà fan du musée d’Orsay et faire des transformations est souvent un pari risqué, mais là c’est une vraie réussite.

Le site du musée d’Orsay

3 Commentaires

  • A chaque séjour, j’y fait une petite visite , je me cantonne généralement qu’à quelques salles …
    J’ai vu des photos de la salle Van Gogh sur un autre blog, il me tarde de la découvrir, à nouveau …

  • Merci Denis pour ce lien vers chez toi. Oui, je me dis toujours, il faut que je retourne à Orsay et toujours je remets au lendemain pour cause d’emploi du temps difficile à gérer. J’imagine la nouvelle splendeur de ce musée que moi aussi, j’adore, autant au dedant qu’au dehors !

  • J’adore ce musée, l’architecture, la luminosité, l’espace… Je n’y suis pas retournée depuis trois ans. Aucune excuse habitant si près de Paris. Une occasion pour y aller, ce « nouveau » musée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *