Le filtre polarisant

photo-filtre-polarisant

En juin 2009, j’avais acheté un filtre polarisant et je vous en avais rapidement parlé, sans l’avoir testé dans des conditions optimales puisque je laissais croire que j’avais été déçu par cet achat.

Deux ans plus tard, voici mon avis sur le filtre polarisant.

Effectivement pour Paris cela ne sert pas à grand chose, sauf pour des surfaces en verre comme l’ancien forum des Halles et ses reflets. Par contre c’est indispensable au bord de la mer pour avoir un véritable effet whaoo (l’effet whaoo c’est quand on fait whaoo en regardant une photo).

Le filtre polarisant est le seul filtre qui ne peut être corrigé en post production par un logiciel de retouche photo.

Concrètement que fait un filtre polarisant ?

Un filtre polarisant permet de donner un bleu plus profond au ciel et de réduire la réflection parasite des surfaces comme le verre et l’eau.

La photo qui illustre cette note a été prise en Toscane avec un filtre polarisant. Grâce à ce filtre, les verts au premier plan sont réellement contrastés et le ciel est vraiment bleu pétard, ce qui augmente le contraste avec les nuages. La même photo prise sans filtre aurait été beaucoup plus terne.

Mais c’est surtout au bord de la mer que le filtre polarisant est vraiment performant. Pour un appareil photo numérique il faut utiliser un filtre circulaire pour vous permettre d’en régler l’intensité. Une fois le filtre sur votre objectif, il suffit de cadrer votre photo et de faire votre mise au point, ensuite vous tournez votre filtre pour voir la puissance de l’effet.

J’avais déjà été séduit dans les Pyrénées Orientales en faisant des prises de vues de Collioure.


Mais c’est surtout en Grèce que j’ai réellement utilisé le potentiel du filtre à son maximum.
Là-bas, la mer et le ciel sont vraiment bleu, il y a beaucoup de soleil et du coup beaucoup de reflets sur l’eau.

Quand au mode d’emploi d’un filtre polarisant, en fait, c’est réellement tout simple, il suffit de faire des essais pour se rendre compte de sa simplicité et de ses performances.

Certes le filtre est cher mais c’est vraiment un accessoire indispensable pour réussir de belles photos qui font rêver, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, l’herbe est verte le ciel est vraiment bleu.

Vous pouvez regarder mes photos de Grèce sur mon Flickr qui ont aussi été réalisées avec un filtre polarisant, vous pourrez constater les bleus éclatants de la mer, ou bien dans un style différent, celles de Toscane.

Découvrez une séléction de filtres polarisant sur Amazon (mon fournisseur de matos photos)

Join the Conversation

10 Comments

  1. says: Carole Nipette

    Très chouette le rendu… j’ai un appareil basique pourri en fin de vie, il ne fait pas toujours ce que je voudrais en terme de rendu mais en attendant…

  2. says: Denis

    Carole > Merci, j’ai fait mes débuts avec un compact numérique et on réalise de superbes photos. Ensuite tu as envie d’essayer autre chose, de faire des photos plus créatives.

  3. says: Legweak

    Je ne suis pas sur qu’il existe des filtres pour le type d’objectif que j’utilise, rien que le pare-soleil fait 13 cm de diamètre… 😉

  4. says: Marie-Ange

    Le polarisant supprime les reflets sur l’eau, le verre, le feuillage et… le métal. Très utile en ville avec buildings, comme New York par exemple. Moins loin tu peux aller faire des tests à La Défense.

    😉

  5. says: Gabriel

    Il y a un autre effet de filtre que Toshop ne peut pas faire, c’est un gris qui bouffe plusieurs diaphs ou vitesses et qui permet par exemple de “vider” une autoroute en pleine journée.

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *