J’ai plongé dans une usine à bulles

J’ai plongée dans une usine à bulles
Je suis plutôt un habitué des petites structures de plongée, celles qui ont un accueil convivial, qui offrent un petit punch après la plongée et où l’on reste à discuter un long moment avant de reprendre nos activités.

Cette année, on était dans les Pyrénées-Orientales au mois de juillet. Et comme tous les clubs de la côte, c’est rentabilité maximum. C’est ce que l’on appelle dans le milieu de la plongée, les usines à bulles.

Nous avions choisi le club Aqua Blue à Banyuls sur mer. Situé sur le port, avec un ancien chalutier aménagé pour la plongée. L’accueil nous a semblé chaleureux, j’ai fait une première plongée seul pour surveiller le moniteur qui s’occupait des enfants, car ma fille allait faire un stage en milieu naturel. Et je ne la confie pas à n’importe qui…

Je n’ai pas eu la curiosité de compter le nombre de personnes sur le bateau mais nous étions vraiment nombreux, je dirais entre 30 et 40 plongeurs. Ce qui peut paraître effrayant, mais en fait pas tant que ça. J’ai été impressionné par le professionnalisme du directeur de plongée et des moniteurs.

Moi je n’avais pas l’habitude de voir autant de monde, eux oui !

Et tout fonctionne parfaitement, une organisation sans faille.

On ne porte pas les blocs pour aller du centre au bateau (environ 100m) mais on utilise des chariots pour le matériel. Le bateau est spacieux et chacun trouve sa place rapidement pour gréer son bloc.

C’est juste un peu le bordel au moment de la mise à l’eau car il n’y a qu’une sortie et certains s’équipent devant l’échelle, pas évident de mélanger autant de niveaux de plongée différents…

Les plongées se font dans la même zone, dans la réserve naturelle. On plonge entre 10 et 20 mètres, pas plus, cependant le samedi matin ils organisent une « profonde ».

Les fonds de la réserve naturelle de Banyuls

On y croise la faune classique de la Méditerranée, avec souvent de gros mérous. Il y a des failles et des petits canyons. C’est assez joli. Dans l’ensemble je dirais que j’ai effectué de belles plongées. C’est une région où il y a beaucoup de vent, la visibilité peu vite devenir catastrophique.

Comme je vous le disais plus haut, on plonge souvent au même endroit, ce n’est donc pas un club pour les stakhanovistes de la plongée, plutôt un club familiale ou l’on vient plonger de temps en temps pendant les vacances.

Moniteur de plongée enfants en plein briefing (Alain) Et oui, de la plongée en famille ! Cette année ma fille a trempé son bloc dans la mer. Après avoir passé son PADI SEAL TEAM en piscine l’année dernière, elle a obtenu son Plongeur de Bronze en mer. Elle est comme son papa, avec une double certification PADI et FFESSM, la pauvre, va lui expliquer la différence entre les deux organismes, aussi passionnant que le débat MAC et PC…

Quoiqu’il en soit, elle était ravie de ses plongées.

Et la plongée enfant c’est vraiment particulier. Le choix du moniteur est primordial. Je ne ferais pas de name dropping mais celui d’Aqua Blue était vraiment excellent. Un vrai pro, super attentif aux enfants, vraiment rigoureux et en même temps, gentil et drôle. On sent vraiment le mec qui s’éclate dans son boulot et qui prend un réel plaisir à encadrer.

Aucun souci donc pour lui confier ma fille. Je pouvais plonger sereinement en la sachant en sécurité. Je dois avouer que c’était un super moment d’être avec elle sur le bateau. L’année dernière, elle prenait des cours particulier, cette année, elle a découvert le monde de la plongée, qu’il faut prendre soins de son matériel, ne pas le perdre, faire attention à son entourage car on était nombreux sur le bateau. Se mettre en immersion dans la mer, regarder les poissons, découvrir le milieu marin, bref, plonger en milieu naturel.

Mes impressions sur ce club sont donc très bonnes, il y a du monde, mais chez les concurrents, c’est la même chose, on est dans le sud et c’est la saison touristique. C’est vraiment une usine à bulles, mais ils font le maximum pour faire plaisir à tout le monde. Ils sont vraiment efficaces et ne rigolent pas avec la sécurité. Seul bémol, les fonds sont quand même assez moyens, je préfère les épaves Marseillaise.

J’ai réalisé une petite vidéo avec mon Sony, pas géniale car je ne pense jamais à faire de la vidéo sous l’eau et du coup, je n’ai pas l’habitude, c’est dommage car la qualité est plutôt bonne.

Et bien sûr d’autres photos de plongée sur mon Flickr

CarteVoir le club de plongée Aqua Blue sur la carte.

9 Commentaires

  • Je rentre de vacances, et je tombe sur cette note… j’ai envie de repartir, de plonger… On se fait un week-end à Marseille un de ces jours, comme prévu depuis quelques temps maintenant ?? 😉

  • L-tz > Ca fait deux ans qu’on en parle mollement, pourtant il y a une bonne communauté de plongeurs chez les blogueurs. Il y en a même qui habitent là-bas. Avant ça, il faudrait que Syl passe son niveau 2, ça serait plus pratique.

    Le Tribulateur > Merci, je soigne mon look en plongée grâce à Cressi 😉

    Partant aussi pour un petit plouf ? Quelque chose me dit que cette année ça va être difficile, on va attendre l’année prochaine. Ou alors, tous aux Maldives cet hiver !!!

  • Pilisi >Je n’ai pensé qu’à faire de la vidéo sur une seule plongée et je n’ai pas encore le reflex de filmer sous l’eau. Mais je ne prétends pas avoir fait la vidéo du siècle, en plus j’ai monté ça à la va vite. Et puis il n’y avait effectivement pas énormément de poissons.
    Bon ok, voilà comment une vidéo familiale sans grand intérêt se retrouve sur le web 😉

  • C’est tout le problème des sports l’été. Soit on s’arrête durant la bonne saison, ce qui est un peu dommage, soit on tombe dans des usines à touristes.
    Mais comme tu l’as démontré, il y en a de bonnes. Et puis combien d’entre nous ont découvert leur sport favori de cette façon ?
    Bonne journée et merci pour cette vidéo.

  • je profite de votre article pour vous dire que nous les usines à bulles on évite, je sais qu’il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, mais nous tenons une petite strcuture familiale en guadeloupe et on en a marre des usines à bulles qui cassent le prix de la plongée à tel point que le travail est baclé et que bientot pour les concurrencer il faudra payer pour que les plongeurs viennent chez nous !!! ca devient vraiment du n’importe quoi , la guadeloupe est une super destination plongée mais je crois que c’est le seul endroit où la plongée est bradée ( exemple : 29 euros un baptême de plongée !!! ) et où c’est chacun pour sa pomme, si vous avez un club de plongée ailleurs, faites moi par de vos commentaires, je suis preneuse pour essayer d’améliorer la situation , bonnes plongées à tous

  • contre les usines à bulles > Bon, je n’aime pas trop la pub sauvage, mais votre argument tient la route. Et j’aime la plongée en Guadeloupe. Ce sont des choses que l’on voit rarement là-bas. En métropole et surtout dans le sud, c’est souvent le cas. Mais cependant mon avis n’est pas négatif car même si il y avait du monde, c’était bien organisé. Mais c’est différent des petites structures avec punch après la plongée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *