Millénium, la trilogie de Stieg Larsson

Millénium, la trilogie de Stieg Larsson Voilà, c’est fait, je viens de terminer la trilogie Millénium de Stieg Larsson. Je ne suis ni pour, ni contre les gros succès littéraires, j’ai bien succombé aux livres de Dan Brown ou de Douglas Kennedy.

Mais à force d’en entendre parler, j’avais sacrement envie de la lire cette trilogie Millénium. J’étais même en train de lire le quatrième de couverture à la Fnac quand un couple m’a interpellé pour me dire que c’était vraiment génial et passionnant. C’est peut être le problème du bouche à oreille, si l’on n’est pas dans les premiers, on est forcement déçu. Je me faisais une joie de lire et découvrir les livres de Stieg Larsson, j’étais vraiment excité et content quand on m’a offert la trilogie.

Pressé de commencer, dans les starting-blocks, une bonne musique d’ambiance, dans mon bain (j’adore lire dans mon bain) et vas-y !

Bon, je ne vais pas parler de l’intrigue, ni même de l’histoire, ceux qui ne l’ont pas lu ne sont pas obligé d’arrêter de lire.

D’abord, il y a une présentation des personnages et on pose l’histoire pendant les 300 premières pages. C’est assez long, mais intéressant. C’est d’ailleurs ce qui fait le charme du livre : les caractères de Mikael Blomkvist et Lisbeth Salander. Tout repose sur eux. Alors on lit patiemment en se disant, putain, ça va décoller grave et je vais devenir accro. Car c’est bien écrit. Mais non, c’est une enquête policière classique. Moderne, avec des ingrédients qui peuvent plaire comme le piratage informatique, un peu de sexe, mais franchement rien d’extraordinaire. Même la fin n’est pas si fabuleuse pour un polar.

Le deuxième tome est plus lent. On retrouve les mêmes personnages et on va en découvrir un peu plus sur eux. Mais franchement pas que quoi crier au chef d’œuvre. Et puis il faut enchainer le troisième tome car l’histoire n’est pas terminée. Et là c’est encore plus lent, avec une foule de détails, des personnages dans tout les sens. Et vas retenir des noms en Suédois à profusion, on s’y perd pas mal.
Hors de question que j’abandonne, mais fuck, pourquoi les gens ont trouvé cette trilogie fabuleuse ?
On se reveil à la fin, on a envie de savoir, que cela se termine. Mais ce n’est même pas mirobolant, peu de surprises, mais au moins, on peut se dire Millénium : c’est fait.

Moi qui suis un fan de polar, j’ai trouvé ça assez pauvre comme intrigue, trop de détails chiants qui ne servent pas vraiment l’histoire.

Le Serment des Limbes Si vous voulez un putain de bon polar qui vous prend les trippes c’est  « Le Serment des Limbes » de Jean-Christophe Grangé.
Je l’ai lu juste avant Millénium et ça c’est le genre de livre à avoir un accident dans la rue, car on est obligé de continuer, d’avancer, de lire coûte que coûte car il faut savoir. Et un chapitre de plus, et encore un dernier et on se couche à pas d’heure. Oui, ça c’est un super polar que je vous recommande.

La trilogie Millénium, honnêtement ça peu attendre de sortir en poche.

Je vais peut être aller le voir au cinéma maintenant que j’ai terminé les livres, histoire de me faire une idée de l’adaptation. Je me refusais de le faire avant car je m’étais imaginé les voix et les physiques, je ne voulais pas qu’un réalisateur m’impose sa visions.

Anges et Démons En parlant d’adaptation cinématographique, je suis allé voir Anges et Démons (forcement). Et j’ai complètement oublié d’en parler. Peut être parce qu’il n’y avait aucun intérêt à voir ce film. Autant j’avais adoré le livre, autant le film est mal fait. Ce qui ne m’étonne pas, sa richesse venait des détails et des explications historiques qui ne figure évidement pas dans le film. On a juste droit à une course poursuite au Vatican.
Même si j’avoue que les décors et les lumières sont grandioses.
Et la fin, est plutôt mieux réussie que le livre.

15 Commentaires

  • Comme quoi les goûts et les couleurs sont définitivement dans la nature !!
    Perso je ne suis pas "fan de" Millenium mais j’ai vraiment accroché (enfin surtout aux 1er et 3è tome, le 2ème étant plusdescriptif et chiant).

    Quant à Dan Brown, en général, je n’aime pas mais alors pas du tout !! Je trouve ses intrigues faciles et téléphonées et même pas bien écrites. J’ai particulièrement été déçue par da Vinci Code.

    Comme quoi, c’est rigolo d’échanger ses points de vue ;o))

    Et pour finir, bien qu’il semble que nous n’ayons pas les mêmes goûts, oserais-je te suggérer Shutter Islan (sorti en poche) ? Un put*** de bon polar !!

  • Je partage ton enthousiasme pour Grangé (il est trop fort), et les bouquins de Lehanne sont extraordinaires, tous. Il y a même une série récurrente, avec 2 inspecteurs, un homme / une femme, un couple, ils sont très bien aussi (Shutter Island est "à part", comme Mystic River).

    Quant à Millénium, pas lu les tomes (je déteste lire des bouquins qui ne tiennent pas dans mon sac à main), mais je suis allée voir le film, bon polar mais de facture classique, personnages attachants, mais j’ai été un peu surprise par la violence de certaines scénes. Par contre, j’y suis allée avec ma soeur, qui a tout lu, et forcément, elle s’est emmerdée ….

  • Moi j’attends la sortie en poche parce que c’est trop gros à trimbaler dans un sac à main de meuf ! Surtout qu’il y en a 3 et que ça peut durer longtemps longtemps…

  • Tiens j’allais te poster un mot pour te suggérer le polar à l’origine de ma dernière nuit blanche littéraire et je vois que c’est déjà fait. Idem que Manou et Sasa, donc : Shutter Island c’est d’la balle !
    Pour Millenium, moi non plus j’ai pas encore lu, uniquement parce que c’est pas encore sorti en poche et que j’aime pas tellement trimballer 15kg dans mon sac à main, et accessoirement parce qu’à 60€ la trilogie, argh, ya intérêt qu’elle soit fichtrement bonne à ce prix là !!
    Ceci dit j’ai contrevenu à tous mes principes puisque je suis allée voir le film avant d’avoir lu le bouquin et que je l’ai trouvé rudement bien : classique mais efficace !
    Oué, en fait j’ai rien à ajouter à ce qu’ont dit les autres… convergence des idées aujourd’hui on dirait… ;o)

  • Ah… je me demandais pourquoi tu ne parlais pas d’A&D. Mais comme le Da Vinci Code au cinéma était une catastrophe, je me suis replié sur moi-même.
    D’ailleurs… as-tu noté que l’on ne nous fait pas tout un tralala pour la sortie ciné de celui-là !

    Millenium… c’est vrai que l’on en parle beaucoup. Trop peut-être.

    Grangé est excellent. Mais lui-aussi est souvent mal adapté au ciné.

    Euh… ça tombe bien, j’ai pas trop le temps de lire en ce moment.

  • Millenium, je ne suis même pas allée au bout du premier (je m’endormais dès que je commençais à lire).
    Grangé, ouais, sans plus (mais je suis une chieuse)

    par contre, j’ai été embarquée par les arcanes du chaos de Chattam Maxime, littéralement, et te le conseille donc vivement.

    (sinon, j’ai repris la clope, frappe moi, j’ai honte)

    ps : tiens, ton anti captcha c’est le département de ma naissance, la première fois que je réponds toute seule.

  • Je suis en train de lire le 3ème après avoir dévoré les 2 premiers (sans pour autant crier au chef d’œuvre) mais j’avoue avoir beaucoup aimé le 2ème que j’ai trouvé beaucoup plus rythmé que le 1er justement !!! 😀

    J’ai beaucoup aimé le focus sur Lisbeth et son histoire, le grand blond à la force surhumaine… j’ai vraiment été captivée !

    Je peine un peu plus sur le 3ème qui démarre doucement encore une fois…

  • Tiens mon com d’hier n’est pas passé !
    Bon tout le monde a tout dit !
    J’ai trouvé en effet le début des 2 premiers très lents !
    Après j’ai été emportée, mais comme beaucoup, j’ai eu envie de savoir la suite pour Lisbeth !
    Le film ne me tente pas, il parait que le personnage d’Erika est occulté, je trouve ça dommage.

  • Je n’ai pas lu le livre (Millenium) mais j’ai bien aimé le film.
    Et pour une fois, la Suède, ça change…. (ce qui n’est pas pour me déplaire 😉 ) encore que les droits du film ont déjà été rachetés par les ricains pour un remake. Peuvent décidément jamais faire comme les autres eux !!!

  • Tout pareil que toi… déçue de millénium
    et le serment des limbes m’a fait dormir seulement 3h avant le départ car hors de question que je parte en vacances sans l’avoir fini

  • Je viens de voir le film Millénium, je crois que je n’ai même pas envie d’en parler. Je n’aime pas les personnages, en tout cas ils ne sont vraiment pas comme je les imaginais. Quand à l’adaptation, c’est vraiment pas terrible. Aucun intérêt.

  • A vrai dire je suis soulagée de lire enfin une critique négative sur Millénium. Je me sentais un peu seule à avoir trouvé ça désespérant… Je me suis fait chier pendant tout le tome 1 de millénium, et au prix du bouquin, je n’achèterai surement pas le 2e.

    Il ne se passe rien pendant les 300 premières pages. Les seules pages intéressantes sont sur Lisbeth et elles sont délivrées au compte goutte. Je n’attendais qu’une chose : que l’enquête sur Henriette, dont on déteste la famille, et qu’on ne connait pas, donc dont on a absolument rien à foutre, soit résolue, que le gros secret sur les industriels escrocs soit lâché et que Mickael et Lisbeth les attaquent en beauté pour nous faire jubiler. Et en fait l’enquête sur Henriette s’éternise, on devine le dénouement de l’histoire dès le début, et au final, ça s’arrête comme ça. Le héros ronchonne, baise à droite à gauche, se prend quelques balles, et paf, c’est la fin. C’est vide. C’est long. C’est fatiguant. ça ne m’a absolument pas captivé…

    Et, est-ce la traduction, mais le style, quelle horreur ! Aucune emphase, aucune émotion ne transpire… Aucun suspens, aucun frisson.

    L’histoire en elle même est absolument glauque, répulsive, vomitive. Le seul point positif, c’est Lisbeth, et on ne la voit quasiment jamais. Les personnage ne sont absolument pas attractifs… L’amante perpétuelle de Mickael pourrait tout aussi bien exister, et pareil pour la moitié de la famille de tarés.

    Voilà, je ne comprends absolument pas pourquoi tout le monde parle de Millénium. Je trouve ça encore pire que Dan Brown. J’avais lu Da Vinci Code sur la plage, pour passer le temps, et même si c’était heu… du Dan Brown, donc loin d’être un chef d’oeuvre, et près d’être une croute littéraire, au moins, on veut aller au bout.

    Donc voilà… Grosse déception pour Larsson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *