Scrogneugneu de Vélib

Scrogneugneu de VélibC’est bien beau de prêter des vélos à n’importe qui, cela partait d’une bonne intention mais le côté formation et surtout respect d’autrui à complètement été occulté en mettant en place les Vélib.
Le vélo qui autrefois était surtout un loisir, à Paris s’est transformé en un moyen de locomotion urbain.

Je suis effrayé par le nombre d’usagers qui ne respectent absolument pas la signalisation, qui pédalent le nez en l’air, à contresens, en brûlant les feux rouges. Il m’arrive même d’être klaxonner par des vélibs qui veulent que je me pousse alors que je marche tranquillement sur le trottoir.
Autant les scooters font relativement attention, autant en vélo les gens font vraiment n’importe quoi.

Je ne suis pas pour tout fliquer et imposer de passer un permis pour utiliser un vélo mais je trouve quand même que l’on n’a pas éduqué les gens à l’utiliser. Ou alors c’est plus flagrant qu’ailleurs, on voit tout de suite les sales cons qui ne pensent qu’à leur gueule (et pourtant le métro en est pleins).

Allez, j’avoue, je me suis déjà marré en en voyant un cycliste se faire renverser par une voiture car il avait grillé le feu (rien de grave, rassurez vous, je ne suis pas sadique non plus).
Je suis sûr que vous avez pleins d’anecdotes affolantes à propos du vélib.

Je tiens à préciser que les gens qui sont sur la photo n’ont rien fait de mal et n’ont pas eu de comportement irresponsable en vélo, ils sont uniquement là car j’aime bien cette photo.

15 Commentaires

  • il n’y a pas que les vélibs qui ne respectent pas la signalisation 😉 et mon vélib et moi même nous nous souvenons bien du trottoir que nous avons embrassé 😉

  • C’est vrai les gens croient surement qu’en vélo tout est permis, ce qui est faux. Etant cycliste (pour le sport pas pour me déplacer au quotidien) je ne connais que trop les dangers de la route avec un vélo et combien nous sommes fragiles. J’évite Paris autant que possible mais même en proche banlieue ça reste dangereux.

    J’ai d’ailleurs écrit plusieurs notes sur le vélo et le code de la route sur mon blog, si tu veux les liens… ?

  • le coup de se faire klaxonner quand tu es pétion sur le trottoir, excuse moi, mais c’est TRES souvent les scooter qui se croient un peu les rois de paris ….

  • c’est vrai qu’il manquerait une petite formation à la sécu routière… mais quand même, j’ai failli me faire tuer 1000 fois en vélib’.
    Ça reste super dangereux dans Paris…

    En revanche quand tu t’impose et que tu fais des petits signes sympa et courtois pour passer devant (parce que souvent t’as pas le choix… comme en sortant des pistes cyclables par ex) et bien tu te fais le plein de sourires et de gestes "après vous" et de merci…

    Les parisiens sont pas si désagréables en définitive.

  • Léna > C’est vrai qu’il faut aussi apprendre aux gens à pédaler 😉

    Legweak > Oui, en fait je crois que les gens pensent que c’est un moyen ludique et écologique en oubliant totalement que c’est aussi une réalité, ils évoluent dans un espace dangereux et ils ne sont pas les seuls.

    Envois les liens, c’est bien d’avoir un complément.

    Le Tribulateur > Un peu moins, ça arrive avec des vrais connards mais en général en scooter ils savent qu’ils sont en tord, en vélo les gens pensent qu’ils sont dans leur droit, c’est ça le pire.

    Charl’ > Je suis content d’avoir un contre exemple, en même temps je ne suis pas un utilisateur de velib, je trouve ça dangereux justement surtout à cause des voitures.

  • Bon j’habite pas Paris et ici il n’y a pas de vélos en libre service, mais beaucoup de vélo circulent et personne n’a jamais eu de formation avant d’acheter ou de louer un vélo, où que ce soit. Surtout que la plupart des gens ont tout de même si ce n’est le permis, tout du moins les notions de base du code de la route, qui est le même pour tout le monde. Je crois qu’il ne faut pas oublier que ceux qui font n’importe quoi en vélib sont les mêmes que ceux qui font n’importe quoi en voiture et n’importe quoi à pieds ou en moto le reste du temps.
    A mon avis, ce ne sont pas uniquement les cyclistes qu’il faudrait former, mais aussi les automobilistes, parce que l’attitude à avoir en voiture en présence de cyclistes n’est pas forcément connue.
    Mais je pense que c’est une question d’habitude, qu’à Paris il y avait vraiment très peu de vélos et que ça va prendre encore quelques années pour que tout ce p’ti monde commence à cohabiter en bonne intelligence. Ici, ça marche plutôt pas mal.

  • de mon coté, je suis contre les cyclistes du dimanche qui se baladent en meute, et en collant moulant bariolé, qui se foutent au milieu de la voix et t’empêchent d’avancer…
    tiens, une id de groupe facebook 🙂

  • Cely > Il y a le parisien et les autres…

    Xav > Rien de t’empêche de leur faire une frayeur en passant assez prés. Enfin eux franchement généralement, ils savent faire du vélo.

  • Ceci étant dit, y’a pas d’automobilistes qui feraient mieux de se casser les deux bras en velib au lieu de prendre leur voiture.

    Moi je dis ça je dis ça…

  • Ce n’est pas lié qu’aux Velibs parisiens qui se croyent tout permis, à Bordeaux c’est la même chose. On a l’impression qu’une fois en vélo ils ont tous les droits et je suis sûre que la plupart on aussi le permis voiture. Mais ils ne se rendent pas compte que c’est super dangereux, plus d’une fois j’ai faillit en embarquer un (que je sois en voiture ou en scooter) qui arrive dans les rues en sens unique ou qui grille les feux rouges ou les stops.

  • Fanny > Je ne peux pas écrire ce genre de choses sur mon blog 😉

    Pilisi > tu essayes de me dire qu’il n’y a pas que les Parisiens qui sont cons, c’est un comportement bien Français ? Je veux bien te croire.

  • Pas de vélib encore là où j’habite, juste un vélo un peu pourri, pratique et qui attend sagement les beaux jours !

    Bravo pour le nouveau look de ton blog ! Très agréable. On y flâne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *