Tonino Benacquista

Tonino Benacquista On ne pourra pas dire que j’ai lu beaucoup de livres cet hiver. Enfin des livres si, mais des romans, aucuns. J’ai lu des guides d’achat d’appareil photos, j’ai lu des modes d’emploi, j’ai lu des manuels d’utilisateurs, mais de la littérature que dalle !

Bon l’appareil photo, je commence à maîtriser un peu, il ne me reste plus qu’à me perfectionner encore et toujours, mais cela va prendre du temps.

Et Puis l’été arrive, j’ai envie de rester dehors, j’ai envie de musique et j’aime me retrouver à une terrasse de café en train de manger un hamburger avec des frites une salade, l’iPod sur les oreilles, isolé, avec un bon livre.

Et je viens de découvrir un auteur extraordinaire : Tonino Benacquista, le genre d’écrivain qui nous plonge dans son univers avec une telle force que l’on a du mal à le quitter, j’en rate ma station de métro, je me renverse mon café sur ma chemise (car j’ai toujours eu du mal à faire deux choses à la fois) et surtout quand je termine uns de ses livres, j’ai envie d’en commencer un autre.

Les livres de Tonino Benacquista Tonino Benacquista est un écrivain français d’origine italienne, je vous fais grâce de sa biographie que vous pouvez trouver ici. Je cherchais un livre dans ma bibliothèque et je suis tombé sur quelqu’un d’autre, une histoire invraisemblable de deux hommes qui décident de changer de vie du jour au lendemain suite à une soirée un peu arrosée. Benacquista mêle suspens et humour avec une histoire tellement folle qu’il m’a fallu peu de temps pour en venir à bout, en parler autour de moi et m’apercevoir que comme d’habitude j’étais encore coupé du monde (comme quoi Internet…) et que cet écrivain était super connu, ce qui ne m’a pas surpris vu son talent.

Aujourd’hui, je viens de finir Malavita, une histoire de mafia New Yorkaise, d’affranchis repentis, un livre qui se lit comme on regarde un bon film de Martin Scorsese, un pur moment de bonheur.
Les premières pages on se demande ou Tonino Benacquista va nous emmener avec son introduction, c’est presque curieux, mais la fin est vraiment passionnante.
En fait, c’est très dur de parler d’un livre sans révéler l’histoire, faut juste savoir dire j’aime ou j’aime pas, et là j’adore.

Bon je file, car je viens d’acheter Saga, à mon avis ça va faire comme Douglas Kennedy, je vais m’enfiler sa biographie complète en peu de temps.

10 Commentaires

  • J’ai lu Malavita l’année dernière et je me suis promis de me faire toute la biblio de Benaquista tellement j’avais aimé sa façon de raconter les histoires. J’ai pas encore eu le temps de m’y mettre (si peu de temps et tellement de choses à lire !) mais c’est prévu.
    Tiens d’ailleurs pour info : la suite de Malavita vient juste de sortir.

  • Cely > Pour la suite de Malavita, j’ai vu je vais essayer de le lire la semaine prochaine, une collègue l’a acheté, je vais lui piqué quand elle l’aura terminé.

    Drine > Pas compatible avec mes chemises blanches de l’été mais tellement bon.

    Laurence > Si c’est toi qui le dit, te connaissant je vais me régaler (enfin j’ai déjà bien commencé)

  • Les personnes qui adorent lire m’ont toujours épatée… Perso, je ne lis pas… Je n’arrive pas à me concentrer, à part avec les livres d’Anna Gavalda mais elle n’en a pas encore écrit beaucoup lol

  • Alors quand tu auras le temps, tu liras Jean Claude IZZO, et aussi Thierry JONQUET. Et tu verras, ce sont aussi de formidables auteurs de polars (dommage que IZZO soit mort trop tôt).

  • Je viens de commencer Malavita et je suis accroc. Je pense que je lirai ses autres romans. Y a t’il une raison pour qu’il est donné le nom du chien pour titre à son roman? Non ne me le dites pas tout de suite, je le découvrirai par moi même!

  • Saga et qqn d’autre, mes préférés 🙂 j’adore l’auteur
    je te conseille aussi, si tu es polar, "Trois carrés rouges sur fond noir"
    biz et bon courage avec qui tu sais

  • Stefphyo > Je ne te donne pas la raison, je te laisse le découvrir par toi même. Mais à mon avis c’est surtout un nom qui tenait à l’auteur.

    d’A > J’en suis toujours au première pages, j’ai eu un week-end chargé, beaucoup de photos à travailler aussi. Et puis il n’a pas fait beau donc moins de terrasse mais je vais le finir cette semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *