Ma rencontre avec des requins marteaux

Requin marteau A cause des dents de la mer, les requins ont toujours eu une mauvaise réputation, plusieurs personnes de ma génération en ont même une phobie , ce qui est vraiment dommage car c’est un animal magnifique dont nous avons besoin pour préserver notre environnement.

Un de mes requins préférés est le requin marteau, je le trouve impressionnant. La forme particulière de sa tête en fait un prédateur redoutable, pourtant je le trouve plutôt marrant quand il nage, on dirait qu’il se dandine.

La première fois, que j’ai vu un requin marteau c’était aux Bahamas, à Colombus .

Là-bas, on en croise très souvent, d’ailleurs on est nombreux à plonger pour essayer de les voir.

Donc la première fois je l’ai aperçu de loin dans le bleu alors que je longeais un tombant, je me suis mis à hurler comme un malade en gesticulant dans tous les sens pour alerter mon binôme qui regardait ailleurs. Et ensuite je me suis mis à nager direction du requin pour essayer de le rattraper. Finalement il n’était pas aussi content que moi de cette rencontre car il a pris la fuite. Je suis remonté sur le bateau un peu déçu mais ravi quand même d’avoir enfin aperçu un requin marteau.

Quelques jours plus tard, j’ai eu le grand frisson en en croissant un de beaucoup plus près (à peine quelques mètres). Comme il a les yeux sur le côté on ne sait pas trop s’il vous regarde ou s’il se moque de vous mais c’est impressionnant, il devait faire trois ou quatre mètres de long et quand il passe devant, on ne bouge plus, on ne respire plus et on l’admire avec un mélange d’appréhension et de fascination et finalement on est bien content qu’il ne soit pas aussi joueur que les dauphins mais c’est un spectacle magique et évidement c’est toujours quand je n’ai pas mon appareil photo.

La plongée est encore un des rares endroits où l’on peut croiser des animaux sauvages dans leurs environnements naturels et cela m’apporte toujours une grande émotion.

Je me suis promis un jour de plonger pour voir le grand requin blanc (mais ce jour là, je serais en cage).

7 Commentaires

  • Le marteau a la particularité d’être très curieux… et comme il fait partie des quelques requins croqueurs d’hommes, en rencontrer donne un peu des frissons !

  • Je suis fascinée par les requins, mais les vois, à tort, comme dans les Dents de la Mer …
    Je ne pourrais jamais faire de plongée pour des raisons médicales, mais j’aimerai, juste pour une fois, ressentir ce queles plongeurs peuvent vivre dans cet autre monde, ton blog me permet de m’évader de la grisaille ambiante, et pour ça, je te remercie

  • Et pourtant les requins sont indispensables à la survie de la planète, on les diabolise surtout à cause des dents de la mers ce qui est vraiment dommage, ce sont des animaux magnifiques. Ils ont fait quelques victimes certes, quelques personnes sont mortes ou ont été blessé à cause des requins mais 1000 fois moins que les accidents de la route ou des guerres ou encore d’autres saloperies que les hommes sont capables de s’infliger. On à toujours peur de ce que l’on ne connaît pas, surtout car l’on a pas envie d’en connaître d’avantage.
    Je ne demande à personne de plonger avec des requins, j’aimerai juste que les gens comprennent que se sont des animaux avec un instinct de survie et juste une envie de vivre, tout comme les hommes, sauf qu’eux ne détruisent pas la planète pour leurs seuls intérêts.

  • Il faut aussi préciser que les attaques de requin se font très rarement sur des plongeurs en bouteille, les plongeurs sont davantage susceptibles de faire fuir les requins que de les voir les attaquer.

    Je n’ai encore jamais croisé de marteau et pourtant j’aimerais bien mais je n’étais jamais dans la bonne région ou à la bonne saison. Dommage !

    Mais j’ai déjà plongé dans une Fosse à Requins (à Maurice), juste après le passage d’un cyclone, et les requins étaient plus de 38 à gesticuler en tous sens sous nos yeux attentifs. Impressionnant. Et comme il y avait un fort courant ce jour-:là, normal après un cyclone, ils étaient légèrement agités et j’ai soudain réalisé qu’ils étaient bien plus nombreux que nous cette fois… Nous ne sommes pas resté très longtemps !… ;-). Mais c’était magique.

    Il ne faut pas diaboliser les requins, en général en voir un sous l’eau c’est plutôt une chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *