Pêche au gros aux Seychelles

J’ai même posé avec mon poisson : la hontePromis je ne le referais plus. On va dire que j’étais encore jeune mais oui je l’avoue, j’ai fais une pêche au gros aux Seychelles, plus par curiosité et pour le plaisir d’être en mer toute la journée mais il faut peut-être le faire au moins une fois dans sa vie.

En plus j’avais en tête les récits de pêche d’ Hemingway, certes aux Seychelles cela n’a rien à voir. On embarque sur un Yacht grand luxe avec tout le confort possible et un équipage aux petits soins mais quand même.

En plus pêcher dans l’océan Indien avec des professionnels c’est un peu comme pêcher dans un vivier, il y a toujours un poisson à prendre. Ainsi toute la journée on remontait à tour de bras des thons et des bonites en veux tu en voilà. Le clou du spectacle a été de pêcher un Sailfish, une sorte d’espadon avec une grande voile, c’est majestueux quand il se débat et lutte pour s’échapper, il sort de l’eau et fait des bons de plusieurs mètres (le plongeur et le pêcheur c’est assez menteur je vous préviens). Malheureusement une fois sorti de l’eau, il perd toute ses couleurs et devient terne.

SailfishPour ma part en fin de journée, j’attrape une ligne et je me mets à remonter un thon, mais je n’y arrivais pas, il était trop lourd et c’est très combatif comme poisson et j’étais de loin le plus jeune de la bande et les autres commençaient a croire que j’étais fatigué après cette journée, mais je ne voulais pas lâcher prise quand on me demandais si je voulais de l’aide. J’ai du batailler un bon quart d’heure mais quand la bête est sortit de l’eau tout le monde fut impressionné, il faisait 54 kilos, alors que pour ma part je ne n’en faisait pas autant, j’ai compris à ce moment là pourquoi on m’attachait systématiquement avec un harnais quand c’était mon tour.

Une journée magnifique et des souvenirs jusqu’à la fin de mes jours, pourtant j’aime tellement les poissons que ça me fait toujours de la peine d’en manger.

Plus tard j’ai assisté à une pêche au requins au Portugal, peut être que je vous la raconterais, même si c’était moins grandiose, par contre j’ai une anecdote assez amusante sur le mal de mer.

Carte Voir Praslin sur la carte.

4 Commentaires

  • Miss Blablabla dit :

    Ce qui est cool, c’est que quand on regarde la fenêtre, fait moche. Puis on lit ton blog et on voyage… merci…

  • Un Monde Ailleurs dit :

    Pour la référence à Hemingway il vaut mieux se rendre sur Bimini, petit atoll des Bahamas où il est encore présent partout, et surtout dans les souvenirs… Il en avait fait sa "base" puisque le rhum et le whisky étaient autorisés là-bas alors qu’en Floride… ;-)

  • Denis dit :

    natalee > La société Trivago commence royalement à me gonfler à venir faire de la pub sauvage sur mon blog.
    A chaque fois je la supprime mais à chaque fois vous revenez. Ce n’est pas avec ce genre de pratique que vous allez être crédible auprès de vos utilisateurs. Si déjà vous commencez votre référencement de façon malhonnête.

  • natalee dit :

    ca donne trop envie de partir … je vous file un lien ou vous pouvez trouver toutes les infos sur vos prochains vacances

    a bientot
    (lien suprimé)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>