Nabilla dans le Supplément sur Canal Plus avec Stéphane De Groodt





Nabilla était l’invitée de l’émission le Supplément de Maïtena Biraben. Après un reportage qui lui était consacré où l’on apprend rien de plus car il n’y avait rien à apprendre, c’est au tour de l’humoriste Stéphane De Groodt pour sa chronique Retour vers le futur.

Je l’adore ! C’est fin, hyper travaillé, bourré de jeux de mots et de calembours. Mais avec Nabilla, il a eu du mal à terminer car elle ne comprenait rien de rien à son humour.

Le pire c’est qu’elle enfonçait le clou en l’interrompant par ses remarques : « J’ai pas compris, je comprends rien » Ou encore : « Je peux avoir une oreillette pour traduire car je ne comprends rien. »

Au milieu du texte elle coupe carrément Stéphane De Groodt car elle entend : « Plusieurs cordes à Monarque.« , elle ne pige pas le jeu de mots et le corrige : « c’est mon arc, pas monarque, non mais allo quoi ! »

La pauvre. Je n’ai rien contre elle, bien au contraire, tant mieux si elle est devenue une star grâce à son halo autour de ses gros seins.

Ce qui me chagrine c’est qu’elle se revendique représentante de la jeunesse. Non, mais allo quoi, je n’ai pas éduqué ma fille pour qu’elle lui ressemble. Non, on ne réussit pas uniquement avec des gros seins et un QI d’huitre, ce n’est pas vrai. C’est même dangereux de tenter de le faire croire. Les seules qui réussissent vraiment finissent dans le porno. De la chance ce n’est pas donné à tout le monde, c’est un peu court pour miser toute sa carrière dessus. Je préfère que ma fille fasse des études que de passer pour une conne à la télé.

Je n’en veux pas à Nabilla, elle a raison d’en profiter, je lui souhaite même de réussir, ses interventions télévisuelles sont un pur bonheur…

Par contre je regrette que des émissions comme les Anges de la télé réalité existent. C’est vraiment le nivellement par la bas. Ma fille et ses copines ne comprennent pas toujours que nous leur interdisions de regarder ces conneries. Et oui, on essaye de leur donner une bonne éducation, de leur apprendre à parler correctement, et la télévision nous montre des cassos devenir des stars. Voilà l’exemple frappant qui contredit tout ce que l’on essaye de leur apprendre. On voit des incultes devenir célèbres, sans aucun talent. Quel bel exemple pour la jeunesse.

Pourtant voilà, dimanche, dans le Supplément, devant des adultes dans une émission qui relève d’un certain niveau, elle est incapable de suivre et elle se ridiculise, on voit bien le choc des cultures… Et nos enfants veulent lui ressembler ?

Allez j’arrête de râler et je vous laisse savourer la vidéo de Nabilla devant Stéphane De Groodt car c’est excellentissime, je ne m’en lasse pas.

30 Commentaires

  • La pauvre, une ravissante idiote qui ne comprend rien à rien. Et Maïtena qui n’en peut plus de rire.
    Un grand moment de télévision

  • C’est un coup de génie de l’avoir invité comme ça devant des humoristes d’une autre culture, même si c’est un peu méchant car on savait pertinemment ce qui allait se passer.

  • Perso, je trouve ça désolant aussi, même si bon, d’ici 2 ans, plus personne ne saura qui c’est. Le truc qui m’ennuie dans cette note, c’est plutôt le fait que tu lies le fait d’être une starlette mise en avant pour sa mise en avant et le fait d’éduquer ta fille.
    Si Nabila est un peu connue aujourd’hui, c’est grace au sexisme qui préfère les mamelles aux jolis neurones, alors je ne suis pas sur que le problème soit l’éducation des filles. C’est pas elles qui génèrent le problème, c’est nous

  • Thomas > J’avoue que c’est un moment inoubliable.

    Bertrand> Effectivement, à ce niveau là, rien n’est laissé au hasard.

    cubik > Je suis d’accord, on aiment bien mettre en avant des profils comme Nabila à cause de ses seins. C’est humain. Mais toutes les actrices ou autres stars n’ont pas de gros seins. Beaucoup y arrivent par leur talents.
    Quand je discute avec des ados, ils sont assez fasciné par ce genre d’émission. Et cela m’inquiète. Car ce genre d’émissions fait croire que tout est facile et qu’on peut y arriver en étant écervelé.

  • Pas futée, la bimbo !
    Quant aux calembours de Stéphane de Groodt, ils sont du niveau de ceux que j’ai découverts dans L’Almanach Vermot quand j’avais 12 ans.

  • Ton billet tombe à point nommé avec un autre de mes billets en préparation (que je publierais dans les jours à venir) sur la réussite facile que traduit ces personnage people, même éphémères.

    Normal que nos ados soient fascinés par le succès, facilement acquis, par ces starlettes du moment. N’oublions pas que les ados n’ont pas forcément notre expérience et notre vision du temps. Pour eux, l’aspect (non)durable de ce succès n’est pas vraiment mesurable. Être connu et réussir sans rien faire, qui serait contre ? Même les prix nobels français et les médailles fields française n’ont pas doit à autant d’égard sur les plateaux télé. Où sont les modèles comme Gandhi ou Mère Thérésa ?

    On peut très bien avoir un physique généreux et être intelligent. Les top models comme Claudia Schiffer ou Noami Campbell étaient loin d’être écervelés.

    Ce n’est pas non plus le modèle que je souhaite inculquer à mon fils.

  • Je vais cliquer parce que du coup, tu m’intrigues… Et pourtant, je regarde assez de programmes bien culcul à la téloche mais les anges, je crois n’avoir vu aucune de leur programmation ce qui s’en dit m’a suffit pour ne pas avoir envie!
    Et la Nabila, je ne lui souhaite que du bien mais rien que de voir son nom à la programmation d’un show et c’est catégorique, je ne peux pas.

  • vous avez vu le film le diner de con?

    Et ben c’est pareil… Elle joue le rôle (elle le tient bien d’ailleurs), et les cons … c’est vous… les prétentieux…

  • La réponse de Nabila qui résume tout : il est chelou, lui, aucune repartie.
    Si ta fille la prend comme exemple, je comprends que tu sois inquiet.

  • Les valeurs des vertus du travail, de l’effort, du partage sont balayées.
    Aujourd’hui on ne pense qu’à sa gueule, qu’au fric et à son apparence et à la futilité de l’ultra-matérialisme. On a la télé qu’on mérite.
    Triste pays, et triste époque …

  • La note de denis soulève un véritable débat de société, c’est que nombreux des ados « biberonnent » à la télé-réalité et les codes pornos (symbole de cette génération) sont devenus des repères pour cette jeune génération, donc le lien avec l’éducation avec nos enfants et tout à fait pertinent.

  • C’est clair qu’elle est loin d’être une référence pour la société mais les jeunes ne voient pas çà sous cet angle. On comprend que les « fans » qui la suivent soient du même niveau qu’elle et qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Ce qui est le plus fou c’est qu’elle est tellement imbu d’elle-même qu’elle ne voit pas qu’elle se ridiculise!!!

  • Je ne regarde jamais cette émission du coup je découvre le monsieur et comment dire, un jeu de mots ça va, 100 jeux de mots je suis déjà partie en courant, je ne suis pas du tout réceptive à cet humour… à se demander même si Nabila n’en rajoute pas trois tonnes pour faire encore le buzz !
    sinon pour le reste d’accord avec toi et fais chier de devoir se « battre » avec nos enfants qui ne comprennent pas en quoi ce genre d’émissions comme les Anges est mauvais pour eux, surtout les petits qui ne saisissent pas la débilité du truc et les images des jeunes qui sont renvoyées…

  • J’ai vu la vidéo sur FB grâce à toi. Je ne connais pas l’émission, mais j’ai aimé la prestation de Stéphane De Groodt, quand à Nabila en effet, elle ne comprend pas qu’elle est ridicule, elle croit peut-être qu’on l’a invitée pour qu’elle parle en même temps que le mec chelou !

    Idem pour « Les Anges » ou autre « chtis à Cancun ou Marseillais à Las Vegas » ! Je ne supporte pas qu’Artémis regarde ça, même si il est trop tard pour l’éduquer et si (ouf) je la sais intelligente !

    Voir des filles et des garçons s’étriper à grand coup de « tu me casses les BIP », (on m’aurait donc menti, j’avais cru que les filles n’avaient pas de BIP) et voir tourner en boucle leurs histoires de Q, de jalousie, de rivalité stupide, ça me hérisse le poil ! (oui ça j’en ai !)

    Sans compter que parfois les décibels sont hauts quand les gens s’étripent ! En général c’est le genre de truc qui fait fuir quand tu rentres chez toi et que tu entends tes enfants/parents/conjoint/frères/sœurs s’engueuler !

    Et la télé est censé détendre ! Sauf que là, non, on allume la télé pour entendre des gens s’engueuler !

  • Personne dans l’entourage de cette jeune femme n’ose donc lui dire qu’elle est vraiment ridicule ou tous pareils? Je suppose qu’elle enregistre ses émissions mais peut-elle s’en rendre compte elle-même?

  • C’est à la limite du voyeurisme, une glorification de la bêtise. Mais il parait que l’on a que ce que l’on mérite, si ce système existe c’est que des gens regardent ces émissions…

  • “Être soi-même”, c’est quand même la phrase typique de la télé-réalité, que lançaient déjà les premiers candidats évincés à leur sortie du “Loft”, en conseil aux candidats restants. Mais ce n’est en aucun cas un mode de vie à adopter ! Tiens aujourd’hui je vais être moi-même : je ne vais pas aller bosser et me rouler dans l’herbe. Ça c’est un plan de carrière !

  • Depuis quelques décennies, une certaine télévision nous abreuve de ce genre de spectacle affligeant et grotesque. Il semblerait que cela satisfasse bon nombre de téléspectateurs, car l’audimat demeure toujours positif. Même le service public a dû s’y mettre, en présentant des émissions légèrement semblables, mais teintées d’un semblant de culture.
    Ainsi donc, le formatage des esprits est en route depuis bien longtemps. D’ailleurs un responsable de TF1(à la retraite depuis…) ne s’en cachait pas en parlant cyniquement de « décervelage ».

  • J’avais regardé Le Supplément ce jour là et j’avoue que je me suis régalé! Oui je sais c’est moche très moche mais c’était quand-même un bon moment ce décalage entre les jeux de mots brillants de la chronique de Stéphane De Groodt et les interventions de Nabila : grand moment!

    Moi ce qui me tue dans ce genre de programmede tv réalité c’est leur longévité! Encore que les premières années (mois) jeunes et moins jeunes ont pu être curieux de ce nouveau genre télévisuel je comprends mais maintenant ça fait dix ans que ça dure! C’est on ne peux plus lassant, vulgaire, sans intérêt! Je serais désespérée si mes enfants intégraient ce type de programme.
    Et j’ai du mal à comprendre tous ces jeunes qui participent à ces tv réalités franchement qui a réussit sur les centaines de jeunes qui ont intégrés ce type d’émission? A part se griller je ne vois pas!

    Sinon je n’ai rien contre Nabila ni aucun d’entre eux, qu’ils essayent de tirer leur épingle du jeu intelligemment et passer à autre chose si ils en ont la possibilité.

  • Comme madame Lia-Ju, je n’ai rien contre Nabila, par contre tout ce tapage autour d’elle… après chaque époque a eu ses « égéries » ; certaines sont plus classes que d’autres….

  • Je regarde régulièrement la chronique de Stéphane De Groodt, un génie tout simplement, il me rappelle Nicolas Bedos et sa « Chronique Mythomane ». C’est intéressant de voir la réaction de Nabilla qui est clairement à la masse devant un tel génie..

  • Il y a tellement de commentaires que tout est dit !
    Sacrée Nabila !
    Merci pour ce moment immortalisé. On se croirait presque sur une autre planète !

  • Un grand moment…de fous rires! La preuve d’une jeunesse en totale dérive qui ne s’accroche qu’à des chimères. Comment peut-on se plaire dans un tel rôle?

  • Bonjour Denis,

    J’ai quand même du mal à comprendre l’audience de la télévision Française qui non seulement s’attarde sur ce type de personnage mais en plus contribue indirectement à son succès.

  • Attends, Nabilla va sortir un livre le 11 juillet
    J’ai trouvé quelques extraits de son livre :
    T’es ministre du Budget et t’as pas de compte en Suisse
    T’es un Kinder et t’as pas de surprise
    T’es un léopard masi t’as des rayures
    t’es un cheeseburger mais t’as pas de fromages.
    T’es portugais mais t’as pas de moustaches

    Et il y en a 160 pages comme ça !
    Tu vois le niveau !
    Heureusement il y a des photos et on verra probablement ses gros seins

  • Même si Nabilla s’en défend , elle nous rappelle quand même terriblement Zahia. Enfin pas Zahia elle-même, mais plutôt la fascination que ce genre de personnalités exercent sur notre société buzzolâtre. Les deux jeunes femmes ont en effet réussi là où tant d’autres ont échoué : promo médiatique, robes de créateurs, contrats avec des marques. Et pourquoi? Pas pour leur conversation, c’est certain.

  • Cette fille est quand même cultivée, elle cite même Céline (sa copine Céline, pas l’écrivain, faut pas déconner non plus)
    Un grand moment de culture à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *